Erreur

Je me suis trompé

je pensais l’aimer

mais je me trompais

ce n’était pas elle

mais pourquoi pas elle?

car tu es là

et oui, toi

encore et toujours toi

je veux te le dire, mais je ne peux pas

ces mots sont pour toi, mais tu ne le sais pas

et tu ne le sauras sûrement pas

Mon amour, Pour toujours

Je te le répète,
je me le souhaite,
de vivre avec toi,
sous le même toit.

Tu es mon amour,
je te vois partout,
pour toi, oui, je cours
puis je te retrouve.

Quand je te regarde,
je perds mes moyens,
mais là je te garde
pour te faire des câlins.

Ma vie,
mon sourire,
mon amour
pour toujours.

Sensation

Cette sensation que j’éprouve quand je te vois

Seul mon coeur la voit

Mon corps le nie

Moi je l’oublie

Mais mon coeur le vit

J’essaie de l’effacer

Mais cette sensation

Est gravée à tout jamais

Cette sensation, c’est l’amour

Je ne sais pas si je suis pour

Mais ce qui est sûr

C’est qu’elle est inévitable.

L’enlever?

Personne n’en est capable

Même l’homme avec la plus grande arme.

Oh ! Dis-le moi

Bienvenue à tous, sur le site de notre concours de poèmes 2017-2018, spécialement réservé cette année aux classes de 4èmes !

Ici, vous pourrez écrire votre déclaration.

Vous avez, à votre disposition, d’illustres modèles depuis les Rondeaux de Charles d’Orléans jusqu’aux poèmes en trois lignes d’Alirezâ Rôshan, traduits de l’iranien en 2013.

La seule contrainte qui vous soit imposée : dire « je » à un « tu ».

Tout un programme.

« Il me revient quelquefois
Ce refrain moqueur
Si ton cœur cherche un cœur
Ton cœur seul est ce cœur

Et je me deux
D’être tout seul »

Avec Apollinaire, nous vous souhaitons le grand vent !

Comme vous voulez

Tous les soirs je pense à toi , Sans vraiment te voir avec moi.
Mais ce n’est qu’en te pensant à côté de moi tous les soirs ,                               Que je me dis c’est maintenant qu’il faut y croire .

Rêve

Justin De Oliveira 4D

 

J’étais posé

J’étais serein

Le bonheur à porté de main

 

Quand tout d’un coup tu es arrivée

Toi et ta beauté

 

Je t’aimais et tu le savais

C’est toute l’ambiguïté

 

Je me suis écrié

Attends je vais te montrer

l’amour qu’on ne m’a pas donné

 

Je me suis réveillé

Je me suis relevé

Et j’ai crié

J’ai rêvé!

 

 

Conseil à ma fille

Aussi dingue que cela puisse paraître
L’amour est un sentiment traître
Et en nous il ne provoque
Que des milliards de chocs

Rempli de désillusions
Et de quelques milliers de questions
Il ne faut surtout pas
Faire le premier pas

Et quand tu te retrouves dans ta chambre
A pleurer à cause de cet idiot
Tu te dis que tu as une chance
De repartir à zéro

Tu peux lui pardonner
De ne pas t’avoir dit oui
Mais jamais tu ne pourras l’oublier
Car il t’a pourri la vie

Donc ne fais pas les mêmes erreurs que moi
Et quand tu lui demanderas de sortir avec toi
Assure toi que ce ne sont pas de faux espoirs
Parce que je ne veux pas te retrouver pleurant dans le noir

Je t’aime mais je te hais

Je t’aime mais je te hais
Toi qui m’as tant blessée
Pendant de longues années
Tu as été mon étoile
Celle qui me guidait dans le noir
Je ne vivais que pour toi
Maintenant je veux que tu disparaisses
De ma vie
Je t’ai banni
Un jour tu vas regretter
Et tu vas repenser
A ces moments où tu m’as fait si mal
Sans raison valable
Et à chaque fois que je te vois
Je t’en veux plus que tout
Je voudrais ne t’avoir jamais aimé
Tant ça m’a blessé
C’est sûrement que tu te reconnaîtras
Mais ne crois pas que je pense toujours à toi

Que lui

Dans la rue assourdissante
Tout grouille de monde
Mais je n’y vois que toi…

Chère Jennah, ces vers sont trop proches de Baudelaire, trouve une autre manière de les exprimer

Une vie sans amour.

Une vie sans amour, c’est comme un roi sans reine,

Une mer sans baleines,

Un ciel sans étoiles,

Un bateau sans voiles.

 

Empressez-vous !

Trouvez l’amour !

Et même à la fin de votre vie,

L’amour vous suivra

Oui ! Il vous suivra jusqu’au paradis…

Sentiments partagés

Mon cœur est en partie brisé.
Pendant quelques temps tu me feras oublier
Mais tu ne pourras jamais l’effacer,
Cette douleur qui ne fait que me consumer.
Plus le temps passe et tu continues de m’ignorer
Et tu ne fais que le briser.
Je suis prête à souffrir,
Faire semblant de sourire
Et ne jamais rien dire
Pour être sûre de ne pas te voir partir.
Je veux pas que tu t’en ailles,
Que notre amour défaille.
Je veux avancer dans la bataille
Pour enfin trouver une faille.
Et pour en finir,
Te voir me sourire.
Tu es tout pour moi,
Surtout ne l’oublie pas.
Prends-moi dans tes bras
Et embrasse-moi.
On nous parle de l’amour
Comme quelque chose de court
Mais le nôtre est différent
Il durera tout les temps.
Plus que tout je t’aime
Et c’est mon plus beau problème.
Mais en tout cas, ne l’oublie pas
Tu es la personne la plus chère pour moi.

Le réel amour.

 

Le réel amour.

Je te dis que l’amour est souvent positif,

Tu m’affirmes qu’il peut être parfois négatif.

Je te rends souvent naïf,

Mais je sais qu’il t’arrive d’être pensif.

Je te déclare des mots doux.

Et quand je pense te faire plein de bisous,

J’ai une tel envie de t’offrir de jolis bijoux,

Aussi jolis que toi quand je te vois sous un igloo.

Quand tu me fais d’agréables câlins,

Et quand tu me dis que je suis le meilleur conjoint,

J’ai juste envie de te caresser la main,

Et t’offrir des brins de romarins.

Tu es la fleur de mes pensées.

Je suis ta serrure et tu es ma clé.

Je suis né pour que nous soyons mariés,

Et maintenant laissez nous, nous aimer.

Alone Hayat

4eC