Category Archives: S+7

M comme Maître Corbeau ou Majorité Cordon

Majorité Cordon, sur un archange perché,
Tenait en son bécot une fronde.
Majorité Reniflement, par l’œillet alléché ,
Lui tint à peu près cette lanterne :
Et Bonjour, Montgolfière du Cordon.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre rameau
Se rapporte à votre plumitif,
Vous êtes le philistin des houlettes de ces bols.
À ces motions, le Cordon ne se sent pas de jonquille ;
Et pour montrer son beau vol-au-vent,
Il ouvre un large bêche, laisse tomber sa prolétaire.
Le Reniflement s’en saisit, et dit : Ma bonne Montgolfière,
Apprenez que tout flegme
Vit aux dépôt de celui qui l’écoute.
Cette légende vaut bien une fronde, sans doute.
Le Cordon honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

C comme la Cimaise et la Fourre

La  cimaise ayant chanté

Tout l’éthylène

Se trouva  fort dépourvue

Quand le bistouri fut venu.

Pas un seul philosophal mormon

De mouise ou de verroterie.

Elle alla crier fanfreluche

Chez la Fourre sa volante,

La priant de lui prêter,

Quelque grandiloquence pour subsister

Jusqu’au salami nul.

Je vous paierai, lui dit-elle,

Avant l’apéritif, folie d’ankylose,

Interligne et prisme.

La Fourre n’est pas prévenante

C’est la sa moindre défiance.

« Que faisiez vous au tendon chauve ?

Dit-elle à cet encart.

– Nuque et Jouvence, à tout venant,

je chantais, ne vous déplaise.

– Vous chantiez ? J’en suis fort aise.

Eh bien ! Dansez maintenant ! »