Category Archives: Non classé

Le Meilleur des Mondes

Le meilleur des mondes a fait disparaitre la reproduction naturelle. Ce monde crée des castes hiérarchisées. Il y a tout d’abord les Alphas et les Bêtas qui sont les individus les plus rares et il y a les Gammas, Deltas et Epsilons qui sont les plus nombreux. Les plus nombreux sont soumis au procédé Bokanovsky. Ce procédé consiste à faire pousser jusqu’à quatre-vingt-seize êtres humains à partir d’un seul embryon. Nous nous demanderons en quoi ce procédé pourrait être scandaleux pour la société.

Tout d’abord, ce procédé serait scandaleux car il pourrait créer des problèmes d’identité. Chaque être né avec la même cellule sera identique à son voisin. Aucune différence physique ne se distinguera. Avec le procédé Bokanovsky, la reproduction naturelle ne sera que souvenir et chaque différence de chaque caractère héréditaire n’existera plus.  Etant de la classe inferieure, les Deltas, Gammas et Epsilons n’auront pas d’autre choix que de travailler. Ces êtres seront traités comme des robots et seront soumis au travail d’usine. L’humanité n’existerait plus.

Ensuite, des inégalités se formeront dans cette nouvelle société. Les Alphas et les Betas domineront celle-ci. Leurs embryons ne seront pas divisés pour former plusieurs êtres à partir d’un, chacun aura son identité. Ils ne devront pas s’acharner au travail.  En dessous de cette hiérarchie, les embryon soumis au procédé devront écouter et exécuter leurs ordres. Ce monde sera scandaleux, il aura de grosses inégalités au niveau social.

Enfin ces être traités comme inférieurs n’auront pas de liberté. Cette société le montre. Ils n ‘auront  pas le choix de subir le procédé Bokanovsky et ne peuvent donc pas choisir leur avenir, ils seront déjà dirigés vers le travail en usines. Il sera tracé et ils ne pourront rien faire contre. Leur classe sociale sera aussi alors décidée avant leur naissance.

Ce procédé est scandaleux car il ne respecte pas les droits des chacun que se soit la liberté, l’égalité ou encore l’identité. Ce monde traite les Gammas, Deltas et Epsilons comme des robots voués au travail.

Etrange comme ville

De Charenton-Le-Pont, le 7 février 2019

pour Charlotte,

Salut , j’espère que tu vas bien.

Cela fait une semaine que je suis arrivée à Paris. Je me balade souvent sur l’avenue des Champs-Elysées et je remarque que beaucoup personnes se promènent avec un objet qu’ils appellent « smartphone ».

Certains d’entre eux parlent tout seul, je suppose donc qu’ils sont en conversation avec quelqu’un. D’autres tapent du pied, dansent et chantent en même temps ; j’en déduis qu’ils écoutent de la musique . Ah oui ! le meilleur reste quand même ceux qui sourient à leur téléphone : j’ai fini par comprendre qu’ils se prenaient en photo. Ils appellent ça un « selfie », tu devrais les voir prendre des poses de stars. pourtant je vois bien que ce ne sont pas des mannequins !

En plus de cela , les gens son vraiment irrespectueux : par exemple, dans les transports en commun, ils sont sans gêne et écoutent de la musique sans écouteur. Ce qui signifie que nous en profitons aussi. C ‘est comme ça que j’ai écouté du rap français ou encore du Mozart quand la sonnerie d’un téléphone s’est déclenchée. C’est vraiment agaçant. J’ai aussi profité de la conversation téléphonique de ma voisine qui parlait de chaussures avec sa copine. Tu sais que j’aime les chaussures mais là , je t’avoue que c’est pénible. Ils doivent s’imaginer être seuls au monde, dans leur monde.

Abrutie par toutes ces nuisances, je n’ai qu une seule envie, c’est de retourner dans notre campagne au plus vite. Dans notre campagne silencieuse, et n’avoir comme musique que le chant des oiseaux. Paris a beau être la capitale, je préfère mille fois notre village où il fait bon vivre et où les gens se parlent…

ta correspondante Lana , la villageoise

Olwah elehna

Je vais vous raconter un vieille histoire assez drôle qui mélange arabe et français.

Un jour, ma mère est partie se balader avec sa grand mère et mon frère au centre commercial. Ma mère a ensuite demandé à sa grand mère de garder mon frère le temps qu’elle aille chercher quelques courses. Mon frère s’est ensuite sauvé de sa poussette et la grand mère de ma mère a commencé à paniquer et à crier :

-OHLWAH ELLEHNA ( viens ici ) OLWAH ELEHNA ( viens ici ). ( ma mère s’est mise à rire rire y repensant.)

Le temps que ma mère finisse ses courses, le vigile a rattrapé mon frère et l’a rendu à mon arrière grand mère.

Mon arrière grand mère était tellement dépassée qu’elle a dit à ma mère :

-El djen heda (c’est un petit diable lui) mensidch norhloj mhah ( je ne sortirai plus avec lui) .

Mon arrière grand mère avait tellement eu peur qu’elle en avait pleuré . 

En y repensant maintenant nous en rions bien que mon arrière grand mère soit récemment décédée .