Category Archives: M

M comme Maître Corbeau ou Majorité Cordon

Majorité Cordon, sur un archange perché,
Tenait en son bécot une fronde.
Majorité Reniflement, par l’œillet alléché ,
Lui tint à peu près cette lanterne :
Et Bonjour, Montgolfière du Cordon.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre rameau
Se rapporte à votre plumitif,
Vous êtes le philistin des houlettes de ces bols.
À ces motions, le Cordon ne se sent pas de jonquille ;
Et pour montrer son beau vol-au-vent,
Il ouvre un large bêche, laisse tomber sa prolétaire.
Le Reniflement s’en saisit, et dit : Ma bonne Montgolfière,
Apprenez que tout flegme
Vit aux dépôt de celui qui l’écoute.
Cette légende vaut bien une fronde, sans doute.
Le Cordon honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

M comme Mot Minuscule

Si j’avais deux bouches, quatre bras, quatre jambes et deux nez, je serais une menteuse.

Si j’avais la main verte, je mangerais des fleurs.

Si je n’étais pas en cours, je serais sur le toit de la cabane avec Chaynese.

Si j’avais des flèches, je serais Robin des bois.

Si j’étais Al-Kayyum, je mangerais des tacos chaque samedi.

Si j’étais une chaise, je ferais tomber les gens qui s’asseyent sur moi.

Si j’étais minuscule, je monterais sur le dos d’une coccinelle.

Si j’étais une photo, je bougerais comme dans Harry Potter.

Si j’étais une lettre, je serais le Y parce que je suis rare.

Si j’étais un mot, je serais compliquée.

Si je pouvais m’envoler, j’irais à Neverland avec Peter Pan.

Si je n’existais pas, je n’aurais pas écrit cela.

 

M comme Matrice

Si j’étais dieu,  je referais le monde.

Si je pouvais partir, j’irais sur Mars.

Si je savais voler, j’irais au magasin de jeux vidéos.

Si j’avais le pouvoir de sauver quelqu’un, je sauverais mon grand père de la mort.

Si j’avais le pouvoir de donner la vie, je créerais le plus bel enfant qui ait jamais existé .

Si je pouvais remonter le temps, j’annulerais la première guerre mondiale.

Si j’avais du fer, je le transformerais en or.

Si je n’avais plus d’amis, je prendrais un curly.

Si les hommes étaient redevenus sauvages, je les redresserais.

Si j’avais la mort en face de moi, je la prierais de partir.

Si j’étais invisible, je jouerais à faire peur à mes amis .

Si la matrice existait, je la débrancherais .

M comme Martinique, Musculation, Magasins de chaussures et Maladies Mentales

J’aime : Fortnite, les pâtes à la carbonara,  les films d horreurs, disséquer en cours de SVT, Gucci, le rap américain, la Martinique, courir, la NBA, le football, les magasins de chaussures, les gâteaux au chocolat, la plage, la musculation, l’UFC, la vie, les dattes, la Chantilly, les acras de morue, les USA…

Je n’aime pas : les flageolets , les insectes, Donald Trump, les endives,  l’école, les racistes, la mort, la danse classique, les accidents, la pluie, le froid, les maladies mentales, la neige, les Mathématiques, les livres…

M comme Manga, Manger des pizzas, Malade et Musique

J’aime  les mangas, les jeux, les  duels, dormir, manger, parler des animés, l’école, la classe, ma famille, voir des nouvelles villes, des régions des nouvelles langues, les musées, les tombeaux d’Egypte,  les tablettes de pierre, manger des pizzas, danser…

Je n’aime pas tomber malade,  les disputes, la musique, le sport, le bruit, les personnes qui crient, les personne qui insultent,  les voleurs d’argent, les avions…

 

 

M comme Musique unique

Si je savais marcher, je saurais courir.

Si j’achetais un livre, j’aurais la connaissance.

Si j’avais un talent, je le donnerais.

Si  j’avais un autre membre, je ne saurais quoi en faire.

Si j’avais un verre d’eau, j’en ferais un lac.

Si j’avais un cadeau, je le donnerais.

Si je savais réfléchir, je saurais faire.

S’il y avait  grève, je me serais amusée toute la journée.

Si j’avais un ami, j’en ferais mon meilleur ami.

Si j’écoutais de la musique, je la rendrais unique.

Si j’avais de l’argent,  j’achèterais le bonheur.

Si je savais lire, je saurais écrire et vice versa.

Si j’avais des ailes, je saurais voler.

Si je pouvais voyager, j’irais sur la lune.

Si j’étais mort, je ne saurais où aller.

Si je marchais sans m’arrêter, j’irais jusqu’à l’au-delà.

Si j’étais le propriétaire d’un terrain de jeux, je passerais la journée à m’amuser en laissant juste les personnes que j’aime entrer.

Si les oiseaux perdaient leurs plumes, je les mettrais sur moi pour prendre mon envol.

Si j’étais un continent, je serais l’Amérique.

Si je devais choisir une destination, j’irais à Hawaï.

Si j’avais la grippe, je resterais enfermée dans ma chambre.

 

 

M comme un Monde au conditionnel

Si j’avais un avion, je me jetterais par l’arrière.

Si j’avais neuf ans, je serais insolent.

Si j’étais un animal, je serais une abeille reine du miel.

Si j’avais un bus volant, je volerais tout droit vers Fortnite.

Si il faisait beau, j’irais me baigner avec Némo.

Si j’avais des amis, j’irais à Tahiti.

Si je savais dessiner, je serais tatoueur.

Si je ne mangeais que des frites, j’aurais l’estomac huileux.

Si j’avais un katana, je serais Ninja.

Si je partais en rampant, je finirais serpent.

M comme la Mer et la Barbe à papa

Si j’ avais le temps, je ne le perdrais pas .

Si j’étais Apollo 13, je marcherais la première sur l’eau .

Si j’avais la chance d’être magicienne, j’aurais plus d’un tour dans mon sac.

Si le soleil se couchait tôt, j’aurais la chance de me lever tard.

Si dehors il faisait 32°degrés, je porterais mon pull polaire.

Si j’avais de la chance, je jouerais à Euro Million .

Si je souriais, je perdrais toutes mes dents.

Si j’avais un ballon dans les mains, je l’éclaterais sur la tête de quelqu’un .

Si je glissais parterre, j’irais tout droit devant le Mc Donald’s.

Si j’étais un professeur, je ne viendrais pas en cours.

Si je rentrais par la porte d’entrée, je sortirais par le balcon.

Si je parlais l’espagnol, je ne saurais pas l’écrire.

Si la mer est salée, la barbe à papa est sucrée.