Category Archives: B

B comme Basket

S’étirer, muscler ses jambes,

S’entraîner à faire des lancers francs,

S’entraîner à faire des shoots à trois points ou des dunks

Se préparer pour le match du lendemain

 

Entrer sur le terrain,

S’échauffer,

S’étirer,

Commencer le match,

Prendre  la balle,

Jouer, shooter, dunker, marquer, courir,

bâcher,

Carton fini !

Parler, élaborer des tactiques, boire

Deuxième carton

Refaire la même chose,

Et écraser l’adversaire

B comme Bestiaire

J’aime la piscine, le parc, la foire du trône, le chien, le dauphin, le chat, le brocoli, le chou fleur, le poisson, la viande, le ravioli, la salade, le train qui avance, le cinéma, les mathématiques, la science, l’histoire géo, la musique, la danse, les fêtes, le tennis de table, le volley, le Musée de Louvre, les puzzles, les origamis, dessiner, jouer, regarder la télévision, marcher dans Paris, voir des films, écouter des sons, la bibliothèque de Paris, les livres, Harry Potter, la fraise, la         banane, la nectarine, la plage, la soupe…

Je n’aime pas le fromage, les brochettes au porc, le porc, la saucisse, les haricots, la salade, les pommes de terres, la pomme, la poire, la pêche, le citron, la technologie, courir, la physique chimie, écrire, la radio, les parcs, le sport, les portraits, la culture, la confiture, le miel, les coquilles, les bonbons, les pizzas, la grenouille, les chèvres, la neige, les mots croisés, le basketball, le ski, le judo, la patinoire, les concombres, l’aubergine, les voitures, les trains, les motos….

 

 

 

 

B comme Les Bibi au mic

Ils étaient quatre collégiens inséparables : Avi, Amine, Brayan et Astel.

Or, un soir, les quatre amis décidèrent d’aller dans un restaurant chinois. Ils s’installèrent sur une table de quatre et commandèrent leur menu.

Astel se leva pour aller chercher une boisson, au retour il ouvrit la bouteille pour servir Brayan et la renversa sur son torse. Brayan commenca alors à crier  et tout à coup il se leva et partit  : « Je sais que tu as fait ça juste pour me  mettre la honte devant mes meilleurs potes. C’est fini entre nous deux. »

Le lendemain, les trois amis se rejoignirent devant le collège mais il n’y avait pas Brayan et tout le monde était déçu.

Dix ans plus tard, Astel était dans une université à Paris, celle-là même où Brayan venait juste de s’inscrire.  Il est midi l’heure de manger, Astel va au réfectoire, revoit Brayan : ils se pardonnent  et redevinrent les meilleurs amis du monde.

 

 

 

FIN

B comme Boule de neige

Victor Hugo, dans les Djinns, s’amuse à un jeu très savant : chaque strophe voit la longueur de ses vers augmenter.  Ce sont les djinns qui se réveillent dans la nuit : « Cris de l’enfer ! Voix qui hurle et qui pleure ! » Puis ils passent, peu à peu, jusqu’à laisser le silence s’installer.

Il existe de nombreuses formes de boules de neige. On peut augmenter le nombre de syllabes à chaque strophe, ou bien le nombre de mots à chaque vers, ou bien simplement le nombre de lettres…

Attention ! Le ton monte !

Et redescend…

B comme Boustrophédon

Quel drôle de nom pour un blog ! Oui, c’est fait pour être drôle, énigmatique, engageant peut-être.

Ce blog, c’est le vôtre, celui que vous nourrirez chaque semaine. Je vous donnerai quelques règles, des contraintes d’écriture, et la balle sera dans votre camp.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Je vous souhaite beaucoup de plaisirs dans cet atelier d’écriture, dans cette forge où vous apprivoiserez les mots, travaillerez votre grammaire, parfois sans le savoir comme M. Jourdain, où vous vous amuserez à écrire et à lire vos camarades.

Voici votre blog : il sera aussi joli que ce que vous écrirez !