Category Archives: A la façon de Tardieu – mon double

Motivée et Mauvaise joueuse

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi. Elle est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi. 

Pour commencer, moi je suis perfectionniste, attentionnée et généreuse ; alors qu’elle, elle est anxieuse, colérique et naïve, c’est l’horreur. Ma personne est franche, curieuse et compréhensive mais mon double est lunatique, jalouse et râleuse, tu imagines !! J’ai plusieurs qualités telles que l’honnêteté, la motivation et l’organisation. Elle ce n’est pas du tout ça, elle est maniaque, sensible et très mauvaise joueuse, elle ne supporte pas de perdre encore moins contre des personnes qui en rajoute des tonnes. Et pour finir, moi je suis intelligente mais ce démon est têtu, elle n’écoute qu’elle, même si mon avis l’intéresse beaucoup…

Alcoolique sortant d’un bar

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi. Il est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.

Moi,  par exemple, je suis grand, élancé ; lui il est maladroit et gauche. J’ai de beaux cheveux bruns et lisses ; lui a les cheveux qui partent dans tous les sens.

Je suis gentil, perspicace et volontaire. Lui est  têtu  et brusque. Et je suis généreux, respectueux. Lui il est impatient et désorganisé et  puis il est colérique comme un alcoolique sortant d’un bar.

Mon double fainéant

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tout point semblable à moi.

Il est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.

Moi, par exemple, je suis bon ami, protecteur, gentil ; lui il est mauvais ami, il ne protègerait pas ses amis s’ils se faisaient attaquer, au contraire, il se moquerait d’eux. J’ai des cheveux bruns et bouclés, de beaux yeux qui envoûtent.  Je suis rapide, vif, j’ai un caractère bienveillant et intelligent. Lui, c’est un escargot bête et fainéant qui ne pense qu’à lui. Moi, je suis généreux, aimable, sympa et comique. Lui, il est sauvage, orgueilleux, avec une touche de méchanceté.

Bref, il essaye toujours de me faire rire mais comme il n’y arrive pas et que je dis qu’il est bête, fainéant contrairement à moi et gênant comme un enfant de cinq ans qui veut se faire remarquer, il se vexe, me remet à ma place en disant que je lui ressemble et nous continuons à nous chamailler, même si cela dure une éternité.

Ceci ou cela

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi. Elle est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.

Moi, par exemple je suis calme, polie alors qu’elle est timide et colérique. Je mange de la nourriture saine, elle, elle est gourmande dès qu’elle trouve du chocolat, elle le finit avant que je le voie. Quand je vais au supermarché et qu’il y a une file d’attente de vingt mètres, j’attendrai alors qu’elle double tout le monde sans aucun scrupule. Elle est fainéante, toujours assise sur le canapé, à regarder la télévision alors que moi je fais du sport quatre fois par semaine.

Enfin, elle est toujours jalouse  de moi, je lui dis de ne pas faire ceci ou cela alors elle se vexe.

Hauteur, fermeté, dignité

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi. Il est dans l’ensemble beaucoup moins bien que moi.

Moi par exemple, je suis grand, beau, actif ; lui, il est grand, gros et flemmard. J’ai de beau cheveux bouclés bruns avec une peau claire, lui il a les cheveux trop longs qui tombent sur le visage, gras comme une friteuse. Moi je sais profiter de toutes les occasions, lui il laisse passer sa chance car il est trop paresseux, moi je suis généreux et lui avare quand il s agit  de payer ses dettes.

En effet moi je suis jeune du haut de mes 14 ans, alors que lui, il se fait vieux. Si je pouvais le décrire en un mot, ce serait le mot »répugnant ».

Comme je suis plus fort que lui dans tous les domaines, il devient de plus en plus jaloux. N’importe quel truc que je fais, il cherche toujours  à me le reprocher, du coup je lui réponds avec hauteur, fermeté et dignité pour qu’il comprenne qui je suis… Alors il se vexe, je me fâche, nous n’en finissons pas .

Vogue et Charenton Magazine

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi.

Elle est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.

Moi, par exemple, je suis organisée et ponctuelle. Je suis à l’écoute des autres, compatissante. Elle, elle est distraite et trop maniaque. Elle est inexpressive et sarcastique.

Je suis une personne éloquente, et toujours polie, alors qu’elle est introvertie et anxieuse.

Je suis sportive, motivée, mais sa fainéantise me tire toujours vers le bas.

Moi, je suis décidée, avec un caractère fort. Je sais convaincre les gens et émettre mes arguments. Elle, elle est versatile, ne sait pas se décider et emporte les autres dans ses doutes futiles.

J’ai de beaux yeux bleus et de longs cheveux épais. Elle a des yeux gris, ternes, froids comme l’acier, et des cheveux cassants, qui s’emmêlent et tombent devant son visage.

Je suis élancée comme un mannequin en couverture de Vogue tandis qu’elle ne pourrait même pas apparaître en couverture de Charenton Magazine.

Moi, je suis créative, j’ai des idées, j’aime l’art et la littérature, je suis autonome. Alors que mon double, elle, rate tout ce qu’elle entreprend et se décourage à la moindre difficulté.

Malgré ma supériorité, malgré tous ses défauts, nous nous accordons bien. Nous nous complétons.

Lunettes ou lentilles

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tout point semblable à moi.

Il est dans l’ensemble beaucoup moins bien que moi .

Lui, il a des lunettes qui lui tombent sur le nez tel  un vieux, moi je porte des lentilles qui mettent en avant mes beau yeux.Moi je suis extrêmement généreux, lui il ne prêterait même pas 5euros à sa sœur. Lui il est toujours déprimé, observateur comme un loup qui cherche un renard.

En effet, aussi surprenant que cela puisse paraitre, ces deux êtres, moi et lui, lui et moi, qui vivent collés l’un à l’autre, ces deux êtres sont pourtant bien proches. Moi, à l’école, je suis toujours réservé, je fais peu de bruit, quelques fois endormi ; en dehors de l’école, je suis une autre personne. Il nous arrive de nous battre .

Lui, il veut prendre le dessus  mais moi je me laisse pas faire, je suis un grand gaillard. Donc, parfois, mon cerveau fait une réaction  très désagréable, comme quand on met du ketchup dans un burger : le côté sucré est toujours désagréable. Quand cela se produit il devient froid et on ne se parle plus mais cela recommence dès qu’il ne boude plus.

Le bazar de mon double

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi. Elle est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.

Moi par exemple, je mange sainement et fais du sport tous les matins alors qu’elle, elle engloutit un paquet de gaufres en regardant des séries jusqu’à l’aube. J’ai de beaux et épais cheveux bruns qui rendent mes soeurs jalouses. Elle, a les cheveux crépus, toujours emmêlés et sales parfois, à tel point qu’elle en fait fuir plus d’un. Moi, j’ai de belles dents, solides et blanches, elle, a un appareil dentaire tellement horrible qu’on a l’impression qu’elle veut nous dévorer lorsqu’elle ouvre la bouche. Mes affaires sont bien rangées, un planning tout fait, mon travail ordonné et mes vêtements toujours propres. Elle, c’est tellement le bazar chez elle que lorsque vous passez la porte de sa maison, vous trouvez une chaussette et un pull par ci, des cahiers et des sachets de nourritures par là.

Voyez-vous comme ce double et moi sommes bien différentes. Elle est tout le contraire de moi, un être diabolique et moi un ange pourrait-on dire. Mais ça ne s’arrête pas là, elle ne cesse de vouloir m’égaler mais ne fait que tomber dans la bêtise encore plus. Ah, la voilà encore qui me contredis ne voulant pas ternir son honneur. Mais on fait avec, pas facile de vivre avec une personne parfaite !

Aphrodite et Hephaistos

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi.

Elle est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.

Moi, par exemple je suis volontaire, rigoureuse et sérieuse ; elle, elle est égoïste, désordonnée et étourdie. J’adore lire, ce qui est considéré une qualité dans notre société actuelle, alors que l’autre préfère passer ses journées à regarder des séries télé. Moi, je reçois des tonnes de compliments sur mes magnifiques yeux verts clairs, elle, elle les décore de cernes et ne voit rien sans ses lunettes.  Moi je suis sociable, très vivante et conviviale avec les gens que je connais ; je serais capable de sortir tous les soirs avec mes amis. Alors qu’elle, cette casanière, se referme sur elle-même dès que des gens l’approchent tel un escargot qui se réfugie dans sa coquille à l’approche d’un prédateur. Je suis d’une beauté semblable à celle d’une déesse grecque, Moi, en toute modestie, je suis Aphrodite avec de belles boucle brunes soyeuses, tandis qu’elle ressemble plutôt à Héphaïstos, avec des cicatrices et de la suie sur tout son corps.

Bref, plus on la connaît et moins on l’apprécie, alors que moi c’est rigoureusement l’inverse. Heureusement que je suis complètement schizophrène, c’est plus facile pour gérer tout cela.

Un ange aux grandes oreilles

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tout point semblable à moi.

Il est dans l’ensemble beaucoup moins bien que moi

Moi, je suis un mannequin avec un visage d’ange ; lui a plein de boutons, des cheveux gras et de grandes oreilles. Moi, j’ai de belles dents blanches et brillantes, lui a des trous dans ses dents jaunes avec un appareil dentaire, on dirait un chemin de fer sur lequel passent des trains.  Moi, je suis drôle avec un sens de l’humour développé contrairement à lui qui est très mal compris lorsqu’il fait une blague. Moi, je suis généreux et serais prêt à tout donner pour ma famille ; lui ne donnerait même pas un centime à sa mère.  Je suis discret, à l’écoute ; lui est extrêmement timide avec un blocage comme s’il ne parlait pas la même langue que les autres. Moi je suis quelqu’un d’ambitieux qui cherche toujours à faire mieux ; lui reste sur ses acquis.

Je pense que la chance qu’il a, c’est celle de pouvoir me contempler.