Category Archives: 4D

I comme Imagination

Si je savais parler, je saurais chanter.

Si j’avais une poignée, j’ouvrirais toutes les portes.

Si je savais marcher, j’irais n’importe où.

Si je pouvais respirer sous l’eau, je serais une sirène.

Si j’avais de gros yeux, je regarderais l’espace.

Si j’avais de longs cheveux, je m’habillerais avec.

Si je partais en enfer, j’irais en fusée.

Si j’étais un téléphone, je me rechargerais toute seule.

Si j’étais une batterie, je me baladerais dans le système.

Si j’avais des ailes, je m’envolerais jusqu’à l’au-delà.

Si j’étais un carnet, je me remplirais tout seul.

Si j’étais un diable, je me transformerais en ange.

 

H comme Hallucination ?

Il étais une fois, une chaise qui était agréablement posée, innocente, qui ne cherchait rien. Un soir, nous eûmes tous l’impression, ma famille et moi, qu’elle avait un tout petit peu grandi. Nous hésitions à croire ce que nous venions de dire à ce moment-là. Moi, je me posais beaucoup de questions à propos de cette belle chaise mystérieuse.

Deux mois passèrent, je me rendis compte que la chaise mystérieuse avait fait sortir de petites pattes et de petites griffes de dragon. Je m’interrogeai : « La chaise mystérieuse ne serait-elle pas un dragon caché ? »Je prévins ma famille et leur parlai de cette chaise. Eux me disaient que j’avais une hallucination, qu’ils ne voyaient rien. A ce moment-là, je compris que j’étais le seul à voir cette chose étrange.

En début d’année, je remarquai que la métamorphose de la chaise en dragon était beaucoup plus rapide qu’auparavant. Après quelques jours d’observation, la dernière phase de la métamorphose allait s’achever.

Nous étions en train de manger lorsque mon père, qui était assis sur cette chaise, bascula en arrière, très rapidement et elle se  transforma en vrai dragon. Tout le monde put le voir. Ils étaient morts de peur sauf moi qui étais content car je savais tout cela depuis longtemps.

Le dragon,lui, nous fixa droit dans les yeux, nous salua et s’en alla retrouver sa mère.

 

C comme une Chaise ou une Créature ?

J’étais assis sur une chaise, je regardais une autre chaise. Soudain, je crus voir  la chaise changer de couleur : elle passait de beige orange à une couleur un peu plus bizarre, peut-être un violet vert. Et puis j’imaginai une queue apparaître  avec une petite flèche au bout, de petites fumeroles  apparaissaient et elle commença  à cracher du feu. Je me levai de ma  chaise de peur qu’elle se transforme aussi. Puis je quand je voulus sortir de la pièce, je crus  que la chaise se transformait en une horrible créature, cette créature ressemblait beaucoup à un dragon .

Est-ce possible ?

S comme Sans que je comprenne

Je voyais une chaise, une chaise très simple. Elle était verte comme les écailles d’un lézard. Puis, sans que je comprenne, elle se mit à bouger, à se transformer. Tout d’abord, je vis le dossier de la chaise s’aplatir et se changer en une queue monstrueuse. Les pieds de la chaise grossirent, encore et encore, et des pattes griffues prirent leur place. Je vis une une tête ou deux,  je ne sais plus. Et quand ses ailes sortirent, je ne pouvais plus bouger. J’étais comme pétrifié dans mon lit. Ce dragon me fit si peur que je me mis sous la couette afin de plus le voir. Je l’entendais gronder juste en face de moi .
Quand il eut enfin arrêté, je sortis de ma couette et je fus surpris de voir ma chaise toujours là et je fus tout aussi surpris de voir une écaille par terre mais…  plus aucune trace du dragon…

S comme le Soleil et la lune

Si j’étais le Soleil, je ferais renaître l’espoir chaque matin.

Si j’étais écrivain, j’écrirais l’avenir.

Si je découvrais une planète, je construirais un nouveau monde.

Si j’explorais le fond des océans, je toucherais le fond.

Si j’était un cheval, je galoperais jusqu’au bout du monde.

Si j’avais une pomme, je couperais la poire en deux.

Si je volais, j’irais dormir dans les nuages.

Si je savais tirer, j’aurais plusieurs cordes à mon arc.

Si je pouvais descendre en haut, je monterais en bas.

Si je ne savais pas nager, je me la coulerais douce.

Si je visais haut, j’atterrirais sur la Lune.

Si j’étais marchande, je vendrais du rêve.

M comme Matrice

Si j’étais dieu,  je referais le monde.

Si je pouvais partir, j’irais sur Mars.

Si je savais voler, j’irais au magasin de jeux vidéos.

Si j’avais le pouvoir de sauver quelqu’un, je sauverais mon grand père de la mort.

Si j’avais le pouvoir de donner la vie, je créerais le plus bel enfant qui ait jamais existé .

Si je pouvais remonter le temps, j’annulerais la première guerre mondiale.

Si j’avais du fer, je le transformerais en or.

Si je n’avais plus d’amis, je prendrais un curly.

Si les hommes étaient redevenus sauvages, je les redresserais.

Si j’avais la mort en face de moi, je la prierais de partir.

Si j’étais invisible, je jouerais à faire peur à mes amis .

Si la matrice existait, je la débrancherais .

S comme Si j’avais un coeur

Si j’avais de la roche, je le transformerais en sable.

Si j’avais du bronze, je le transformerais en fer.

Si j’avais de l’eau, je le transformerais en vin.

Si j’avais une graine, je le transformerais en arbre.

Si j’avais un chien, je le transformerais en hot-dog.

Si j’avais un poulet, je le transformerais en dinosaure.

Si j’avais un loup, je le transformerais en chien.

Si j’avais un singe, je le transformerais en humain.

Si j’avais un cœur, je le transformerais en sentiment.

Si j’avais mon propre chemin, je le transformerais en no man’s land.

Si j’avais des personnes qui me chérissent, je les transformerais en famille.

Si j’avais l’humanité tout entière comme ennemie, je la transformerais en bain de sang.

Si j’avais ma vie en main, je la mènerais vers les cieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

M comme Musique unique

Si je savais marcher, je saurais courir.

Si j’achetais un livre, j’aurais la connaissance.

Si j’avais un talent, je le donnerais.

Si  j’avais un autre membre, je ne saurais quoi en faire.

Si j’avais un verre d’eau, j’en ferais un lac.

Si j’avais un cadeau, je le donnerais.

Si je savais réfléchir, je saurais faire.

S’il y avait  grève, je me serais amusée toute la journée.

Si j’avais un ami, j’en ferais mon meilleur ami.

Si j’écoutais de la musique, je la rendrais unique.

Si j’avais de l’argent,  j’achèterais le bonheur.

Si je savais lire, je saurais écrire et vice versa.

Si j’avais des ailes, je saurais voler.

Si je pouvais voyager, j’irais sur la lune.

Si j’étais mort, je ne saurais où aller.

Si je marchais sans m’arrêter, j’irais jusqu’à l’au-delà.

Si j’étais le propriétaire d’un terrain de jeux, je passerais la journée à m’amuser en laissant juste les personnes que j’aime entrer.

Si les oiseaux perdaient leurs plumes, je les mettrais sur moi pour prendre mon envol.

Si j’étais un continent, je serais l’Amérique.

Si je devais choisir une destination, j’irais à Hawaï.

Si j’avais la grippe, je resterais enfermée dans ma chambre.

 

 

M comme un Monde au conditionnel

Si j’avais un avion, je me jetterais par l’arrière.

Si j’avais neuf ans, je serais insolent.

Si j’étais un animal, je serais une abeille reine du miel.

Si j’avais un bus volant, je volerais tout droit vers Fortnite.

Si il faisait beau, j’irais me baigner avec Némo.

Si j’avais des amis, j’irais à Tahiti.

Si je savais dessiner, je serais tatoueur.

Si je ne mangeais que des frites, j’aurais l’estomac huileux.

Si j’avais un katana, je serais Ninja.

Si je partais en rampant, je finirais serpent.