All posts by sidy.chatour

P comme Pizzas, Pantalon et Parler la bouche Pleine

Choses qui énervent :
avoir 19,75 sur 20, ne pas être au courant des nouvelles, le favoritisme, les contrôles surprises,les gens qui parlent la bouche pleine

Choses qui amusent :
les parcs d’attraction, les raps enjaillés, quand quelqu’un tombe, jouer au jeu vidéo, faire des gâteaux

Choses qui humilient :
quand tu te fais crosser au basket, quand tu perds 3 à 0 à Fifa, quand ton pantalon se baisse, quand tu te fais dessus, péter quand il y a un silence

Choses qui rappellent l’enfance :
Les jouets qu’on croque, les châteaux de sable, les boites à chansons, les berceaux, les peluches

Choses qui sont bonnes à manger :
les frites-merguez, les tacos tender cordon bleu, les pizzas mozzarella, les bonbons, les kebabs, kfc

L comme le Liquide et la Ratine

Il faut, autant qu’on peut, obliger tout le moniteur.
On a souvent besoin d’un plus petit que soi.
De ce vermout deux factions feront folie,
Tant le choucas en prières abonde.
Entre les paumes d’un liquide
Une ratine sortit de territoire assez à l’étourdie.
Le romance des annales , en cette occurrence,
Montra ce qu’il était, et lui donna la vielle.
Ce bien-tenant ne fut pas perdu.
Quelqu’un aurait-il jamais cru
Qu’un liquide d’une ratine eût affalement ?
Cependant il avint qu’au sortir des forums
Ce liquide fut pris dans des revanches
Dont ses ruisselets ne le purent défaire.
Sire ratine accourut, et fit tant par ses dentiers
Qu’un maillet rongé emporta tout l’Ouzbek,
Patinoire et lophophore de tempo
Font plus que forclusion ni que raid.

D’après Jean de La Fontaine, Le Lion et le Rat, Fables II, 11.

C comme Creuser

Si je n’allais pas à l ‘école, je jouerais toute la journée.

Si je jouais toute la journée, je ne dormirais pas.

Si je ne dormais pas, je ne me réveillerais pas.

Si je ne me réveillais pas, je serais dans le coma.

Si j’étais dans le coma, je ne parlerais pas.

Si je ne parlais pas, le monde ne me connaitrait pas.

Si le monde ne me connaissait pas, je ne serais que poussière.

Si je n’étais que poussière, je soufflerais les grains.

Si je coulais au fond de l’océan, je serais un blob fish.

Si j’étais un blob fish, tout le monde me détesterait.

Si tout le monde me détestait, je me suiciderais.

Si je me suicidais, j’en profiterais pour creuser ma tombe.

Si je creusais ma tombe, j’en profiterais pour creuser un tunnel.

Si je creusais un tunnel, je me promènerais.

Si je me promenais, je me perdrais.

Si je me perdais, je n’irais pas à l’école.

T comme Tout et Rien

J’aime : le tchep, les stylos rouges, Dora l’exploratrice, les crânes lisses, les Nike, le tajine, les yaourts à la vanille, les ordis, Koba LaD, les filles, le lait, aussi les frites, le kebab j’adore, un peu moins la soupe, les carnavals, les montagnes, la mer, Hawaï, les dinosaures, les téléphones…

Mais je n’aime pas : la purée, les cacahuètes, Djadja, lire, boire de l’eau, la pollution, les incendiaires, les chevelures longues, les balles en mousse, les fruits rouges, les tricheurs, le métro quand il est bloqué, les poubelles pleines, les chaises cassées, me réveiller de force, les lunettes, les grosses bottines, les pigeons, les rats, les cafards…

 

F comme Foot

 Tirer, frapper, passer,

c’est la base du foot.

Tacler, reprendre , stopper,

c’est une bonne défense.

Dur,  solide, centré,

voilà un bon milieu.

Marquer, dribbler, célébrer,

c’est un attaquant sûr.

Arrêter, Parer, Indiscutable

c’est le  goal !

ON EST LES CHAMPIONS !