All posts by nassim.bessa

Fort haut et fort loin

Gaspard a le teint éclatant, le sourire radieux, les yeux verts émeraude dont le regard semble méprisant, les épaules en avant, le bassin large et la démarche assurée. Il parle sans cesse de lui avec assurance, ne pense qu’à sa petite personne et n’écoute jamais autrui car il estime que tout sauf lui est inintéressant. Il parle fort haut pour se faire entendre et crache fort loin en public pour se faire remarquer ce qui fait de lui un homme grossier et immature. Il s’admire le jour et la nuit devant son miroir en se jetant des éloges à tout va. Il tient le milieu en se promenant avec le peu d’amis qu’il lui reste, il se contemple et on le contemple, il parle de soi et on parle de lui, il s’aime et on l’aime : tous se règlent sur lui. Quand il se trouve dans un lieu public, il se croit tout permis et interrompt ceux qui ont la parole : on ne l’interrompt pas, on est de son avis. Si quiconque ose lui faire un reproche sur son physique, il pense qu’on est jaloux et envieux. Il se voit comme la personne que tout le monde doit prendre comme exemple et admirer.                                                                                         Il est gai, grand impatient, susceptible, égocentrique et mystique sur les bords. Il se croit le plus fort et le plus intelligent. Il est prétentieux.

Désolant

Paris,le 2 février 2019

Pour Aikhiko,

Cher correspondant japonais,

Je sais que tu rêves d’aller à Paris au moins une fois dans ta vie  pour visiter cette belle capitale qui te semble extraordinaire et  surprenante mais il faut que tu saches qu’à Paris tout n’est pas si rose comme tu pourrais le croire.

Tout d’abord, la jeunesse parisienne est une jeunesse très connectée, tu ne vois pas un jeune quelque part sans son téléphone dernier cri qui  coûte un bras. Toute cette génération est rivée sur ses écrans dès l’aube jusqu’au crépuscule et ne profite même pas de regarder les beaux monuments parisiens qui l’entourent chaque jour de ses propres yeux mais seulement et toujours à travers un petit écran, c’est désolant…

Ensuite, cette jeunesse ne dépense pas son argent que dans les téléphones mais aussi dans les vêtements, elle veut se situer au top de la mode en dépensant de telles sommes que juste d’y penser me fait mal au cœur, cette jeunesse peut se caractériser par l’obnubilation d’être toujours à la page tant au niveau technologique que vestimentaire.

Enfin,c’est un groupe de jeunes qui devient mécontent et capricieux tel un enfant quand leurs parents leur refusent quelque chose qui pourrait les valoriser et les différencier des autres.

J’attends de tes nouvelles avec impatience,

Ton correspondant français,

Nassim à Aikhiko

 

Arougoun

Durant un soir du mois de juillet 2016, j’étais en train de manger  du couscous avec ma famille quand soudainement j’ai eu la maladresse de renverser d’un geste brusque le grand plat de sauce du couscous  au centre de la table. A ce moment précis, un silence régnait dans la pièce puis ma mère est entrée dans une colère noire et  a commencé à me hurler dessus en prononçant  des mots en kabyle :

-A mé itamhinthara (tu es si maladroit) !

-roh athagamtik ivgirara agazrar (file dans ta chambre immédiatement je ne veux plus te voir) !

-kimdina ( et ne ressors pas) !

-arougoun ( Imbécile) !

Je ne comprenais pourquoi elle s’était mise dans un état pareil pour  pas grand chose mais je préférais ne rien dire et je suis parti dans ma chambre les larmes aux yeux.

Grand et pessimsite

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas semblable à moi.
Il est, dans l’ensemble beaucoup moins bien que moi.
Moi, par exemple, je suis grand, joyeux, poli ; lui,il est petit, morose, insolent. J’ai d’étincelants cheveux noirs bien peignés qui subliment mon visage, lui, il a les cheveux gras et ébouriffés qui le dévalorisent. J’ai de magnifiques yeux marron que plein de monde complimente contrairement à lui qui possède de gros yeux noirs globuleux qui sont effrayants et repoussants. J’ai également un joli sourire qui met en avant mon charme alors que lui en a un qui peut paraître sarcastique.
Moi, je suis généreux avec les autres, lui, il est égoïste, il ne veut rien partager avec personne. Moi,je suis sociable mais  quand je veux faire connaissance avec de nouvelles personnes, sa timidité revient en moi et m’empêche de dire quoi que ce soit. Lui,il est pessimiste, il ne voit que le mal autour de lui tandis que moi je reste positif, je ne vois que le bon coté des choses. Il est aussi très susceptible et se braque très vite  quand quelque chose ne lui plaît pas ; en revanche, moi je prends tout à la rigolade mais je sais quand même rester sérieux quand il le faut.
En effet, ces deux êtres, moi et lui, lui et moi, qui vivons dans le même corps sommes très différents. Moi je suis parfait alors que lui est  exécrable .
Comme il est jaloux de moi, il essaye de me rabaisser et de me démoraliser mais comme j’ai confiance en moi je ne l’écoute jamais. Alors, il se vexe, je me fâche, nous n’en finissons pas .