All posts by lina.nait

C comme Créature inconnue

En arrivant au travail, je pris mon café et j’allai m’assoir sur ma chaise qui avait été cassée pendant la nuit. En m’asseyant, je crus voir deux pattes rouges et oranges dépasser de la chaise. Je me levai en sursaut en fixant la chaise avec stupéfaction. Petit à petit, il me sembla que la chaise faisait  apparaître des mains horribles et une queue venimeuse noire. Je m’évanouis tellement j’avais peur et je ne savais pas si c’était un rêve ou la réalité. Mes collègues de travail appelèrent les pompiers, et je me réveillai en sursaut. Ma femme  était là, assise à coté de moi. Je lui racontai toute l’histoire et elle me dit que j’étais en train de devenir paranoiaque et que tous les soirs je devais prendre des médicaments pour ne pas halluciner.

Cela faisait maintenant deux mois que je n’étais  pas reparti au travail et le médecin m’avaist dit que mon état de santé  allait mieux et que je  pourrais repartir au travail très bientot. Le lendemain matin, j’arrivai  au travail et je découvris la chaise devant mon bureau quand soudain la chaise se mit à faire un bruit très fort. Je me mis aussitôt sous une table par peur que la chaise ne se transforme en une créature inconnue. Et j’avais raison, des cornes noires se mirent à sortir, une queue marron très poilue également. Quelques secondes plus tard, je tombai dans un comas profond, je ne pouvais plus me réveiller en pensant que cette chose allait m’attaquer de nouveau. J’étais tellement effrayé que je ne voulais plus jamais ouvrir les yeux. 

Huit jours plus tard, je me reveillai enfin en n’ayant aucun souvenir de ce qui s’était passé pour que je sois dans cet hopital. Mes parents, ne voulant pas me faire peur, ne me dirent rien en me laissant sans aucune réponse pendant plusieurs années.

C comme avec mes Chaussures

Si j’avais un fromage, je le laisserais par terre pour que les souris passent.

Si je savais me servir de ma fourchette, je saurais manger.

Si je savais me servir d’une machine à écrire, les ordinateurs n’existeraient pas.

Si j’étais belle, je serais élue miss France.

Si j’avais une chaise, je partirais m’assoir dans tous les pays.

Si j’étais un stylo, je pourrais écrire à tous ceux que j’aime.

Si j’étais un super-héros, je pourrais sauver le monde.

Si j’étais présidente, j’aiderais les pauvres à nourrir leur famille.

Si je vivais dans un pays inhabité, j’inviterais tout le monde pour qu’il soit habité.

Si j’étais intelligente, je pourrais inventer la technologie.

Si j’avais des lumières, j’éclairerais la Terre pendant la nuit.

Si j’étais une paire de chaussures, je pourrais écraser les méchants.

I comme l’Immeuble 13

Elle était gentille et belle. Rania avait une vie totalement normale, elle vivait avec sa mère, allait à l’école, elle avait de bonnes notes et respectait les professeurs. Un jour, elle se leva mais elle se sentait bizarre, elle prit sa douche, son petit-déjeuner. Elle sortit de chez elle, pri les escaliers car l’ascenseur ne marchait pas. Elle habitait dans l’immeuble  n° 13 au 12e étage. Rania prit le bus et arriva devant le collège. La cloche sonna et elle entra dans la classe mais elle remarqua la présence d’un garçon assez étrange : il était nouveau, beau, grand, et suscitait son admiration sauf que sa présence la mettait mal à l’aise. Il s’appelait Marco. La journée passa, elle prit le bus du retour avec ses copines. Elle rentra, prit son goûter, fit ses devoirs puis se coucha.

Or, ce soir-là, Rania se réveilla en sursaut et en sueur, elle venait de faire un cauchemar terrible. Donc elle se dirigea vers le salon pour voir sa mère, celle-ci était assise sur le canapé avec un livre dans les mains : « ESPRIT SATANIQUE ». Sa mère ne bougeait plus, ses yeux ne bougeaient plus. Rania, prise de panique, tomba et s’évanouit sur le sol gelé. La nuit passa, elle se réveilla avec une bosse  mais elle ne se souvenait de rien du tout. Elle alla dans la cuisine prendre son petit-déjeuner quand tout à coup sa mère apparut avec un grand sourire  et dit : »Est-ce que tu as bien dormi mon enfant ? ». Rania demanda à sa mère si elle se rappelait la veille : »Non, mon enfant, pourquoi ? »  Rania partit, avec beaucoup de peur.

Le lendemain, Rania se prépara pour aller à l’école. Elle rejoignit ses copines au bus et entra dans la classe, le professeur lui dit : »Assieds-toi à coté de Marco ». Pendant le cours de français, Marco lui demanda si elle connaissait le livre »ESPRIT SATANIQUE ». Mais Rania ne répondit pas, elle faisait comme si elle ne l’avait pas entendu, Marco dit alors : « Pourquoi tu ne me répond pas, je sais que tu as peur de moi et que ma présence te met mal à l’aise, pourquoi ? Peut-être parce que tu connais ce livre et qu’hier soir ta mère le tenait dans ses mains ». Rania, prise par la peur et l’angoisse, cria et tomba à terre. Le professeur appela les pompiers et avertit la mère de Rania. Rania, dans le véhicule des pompiers, se réveilla tout en se rappelant  ce qui venait de se passer. Elle entendit un bruit étrange qui venait du pont qu’ils étaient en train de traverser : tout à coup, une petite voix hantée lui dit : « Rania, ô Rania prends le livre et donne-le moi, Rania attention je t’avais prévenue, tu n’as pas voulu m’écouter, maintenant c’est trop tard….. ha, ha, ha, ». Le pont s’écroula en mille morceaux avec le bus du collège.

Dix ans passèrent, Rania vivait seul avec sa meilleure amie Mila. Un jour, Mila reçut un colis pour Rania ou il était marqué: »TROP TARD » et elle se rappela la voix qui lui avait hanté l’esprit pendant des jours et des jours. Mais à présent elle n’avait plus peur, elle prit et déchira le colis ; elle trouva un livre qui s’intitulait: »ESPRIT SAINT ». Elle le regarda et se demanda qui lui avait envoyé ce colis et pourquoi. Elle le montra à Mila qui elle trouva ça normal par rapport au passé que Rania avait vécu. Elle prit le livre, l’ouvrit et dit : »Regarde ce que nous a envoyé le ciel, un livre qui résout tous ces problèmes sataniques et esprits maléfiques que tu as vécus pendant dix ans, n’est-ce pas un miracle ». Tout à coup, Rania se sentait en sécurité et pendant plus d’ une heure elle lut ce livre en se disant qu’à présent rien ne pouvait arriver.

Un dimanche, Rania sortit de son appartement pour aller faire une course. Comme d’habitude, l’ascenseur ne marchait pas donc elle prit les escaliers et en sortant elle vit Marco et Mila en train de discuter, elle interpella Mila tout de suite en lui disant qu’il était dangereux mais elle ne l’écoutait pas. Rania partit tristement car sa meilleure amie était tombée sous le charme de Marco qui lui était devenu une personne meilleure mais Rania ne voulait pas l’entendre. Donc elle préféra partir, elle fit ses valises et s’en alla en se disant qu’il ne lui arriverait rien. Rania s’installa dans une maison abandonnée. Elle sortit le livre qu’on lui avait envoyé « ESPRIT SAINT » et faisait tout ce qu’on lui conseillait pour ne pas revivre ce qui s’était  passé dix ans auparavant. Elle sortit pour aller à la boulangerie mais quand elle ferma la porte derrière elle, elle ne vit  pas le livre « ESPRIT SATANIQUE » qui était accroché a un pic.