All posts by adam.benhassen

Défectueux

Je trouve les caprices de la mode des Parisiens excessifs et notamment chez les jeunes. Aujourd’hui, un jeune garçon, jean baissé jusqu’aux genoux passa devant moi. Je me suis dis, wouah soit il a perdu sa ceinture soit son bouton a sauté! Mais non! Monsieur est à la mode, m’a t-il rétorqué quand je l’ai interpellé pour lui dire que l’on voyait sa culotte! C’était un style ou plutôt dirais-je son style! Je n’étais pas au bout de mes peines : dans toutes les boutiques que j’ai visitées à la recherche de l’article à la mode, je ne vis que des pantalons déchirés. Je le fis remarquer à la vendeuse. « Madame  tous vos articles sont défectueux ». Elle me regarda de bas en haut et de haut en bas, et me dit « d’où tu sors toi, rentre chez toi! » Stupéfait, je quittai la boutique. Bon je dois y aller. N’oublie pas ton jean déchiré.

Adam à Abdelkader

Coincés dans l’ascenseur

C’était un jour de mariage, celui de ma tante et de mon oncle. J’étais avec mon père, une dame et un étrange monsieur dans un ascenseur mais celui-ci se coince.

« Oh nom de dieu, il fallait que ça m’arrive à moi ! » dit l’étrange monsieur. « Balaafoumouk », répliqua mon père. « Papa, ce n’est pas gentil de parler comme ça aux gens.

– Votre fils  a raison monsieur, dit la dame. Nous sommes tous coincés dans le même trou en ce moment.

– Oui, c’est clair, vous n’avez pas besoin de déchaîner votre colère sur moi, après tout nous sommes ici pour la même raison : le mariage.

– Ce mariage, s’il débute comme ça, il va me taper sur le système. Adouma, appelle les pompiers, yallah!

– Oui papa.

Quelques minutes plus tard, des cris sourds se font entendre. C’était les pompiers.

– Ah c’est pas trop tôt !

– Ça va papa?

– Non, je suis à deux doigts de péter un câble.

– Ça va aller monsieur, le problème est bientôt réglé, souriez.

– Nabouk keleb, il est fou lui ou quoi?

– Mais papa, calme-toi, il a dit que le problème était bientôt réglé.

Finalement les pompiers ont réussi à décoincer l’ascenseur au bout de deux heures.

– Oh doux Jésus, dit l’étrange monsieur.

– Papa où tu vas ?

– On rentre !

– Mais monsieur, vous n’avez même pas assisté au mariage. Venez vous amuser !

– Madame avec tout le respect que je vous dois, je n’ai aucun compte à vous rendre et, si je vais à ce mariage, il risque d’y avoir des blessés donc je préfère éviter.

– Viens Adouma on rentre!

– Mais papa, maman elle doit être déjà là-bas. On peut y retourner s’il te plaît ?

– N’insiste pas, tu commences à m’énerver encore plus.

Au bout de quelques minutes d’insistance, il céda. Nous y retournâmes et mon père retrouva le sourire.

Fier et Nuisible

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi.

Il est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.

Moi, par exemple, je suis grand et svelte, lui en revanche, il est petit, gros et arrogant. J’ai des cheveux noirs et souples, lui, il a des cheveux longs et  rugueux. Je suis gentil, drôle, curieux, lui est jaloux, arriviste et fier. Je suis travailleur, déterminé, franc. Il est paresseux, flemmard et hypocrite. Je suis de nature modeste, cultivé et doux, tandis que lui… il est prétentieux, inculte et agressif. J’ai le regard mystérieux, positif et agréable, alors que lui, il a le regard pervers, provocateur, cynique.

Mon double est contraire de tout ce qui est bon, agréable, aimable. Il est tout ce qui est mauvais et nuisible. Je suis jouvenceau et mon double est vieux, âgé et en fin de vie.

Et comme il est envieux, il cherche la petite bête pour m’embêter, me faire perdre mon temps, mais mon pouvoir de ruse me fait l’ignorer.