un rodeur aperçu par les habitants

Le sombre rôdeur aperçu par le mécanicien Gicquel près de la gare d’Herblay a été retrouvé : Jules Mensard ramasseur d’escargots.

Cela fait maintenant trois semaines qu’un homme surnommé « le rôdeur » par les habitants tourne chaque soir autour de la gare d’Herblay. Les habitants sont vraiment très  inquiets de ne pas savoir qui cela peut  bien être car personne ne l’a jamais vu.

Le soir du 3 août 1995, Gicquel le mécanicien de la ville, a aperçu le « rôdeur ». Les voisins ont appris la nouvelle de suite. Ils étaient rassurés de savoir enfin qui était derrière ce surnom. Gicquel affirma aux policiers que c’était bien lui car il était habillé tout en noir, avec un masque noir et des lunettes de façon à ce que personne ne le reconnaisse.

Apres plusieurs portrait robot, Gicquel a reconnu le rôdeur. Il a dit  aux autres habitants que ce n’était pas si simple de reconnaitre quelqu’un surtout quand il fait noir.

Le rôdeur a déclaré  à la police qu’il faisait des tours le soir près de la gare car c’est là qu’il trouve  plusieurs nouvelles espèces d’escargot qu’il étudie dans le cadre de ses travaux de recherches. pour son métier.

D’après le maire de la ville d’Herblay, tout s’est arrangé avec tout le monde, les habitants, sont à présent rassurés de savoir que c’est seulement leur voisin Jules Mesnard qui faisait tout simplement  son travail. Maintenant, tout le monde aide  Jules à ramasser les escargots. D’après les policiers , cela est maintenant  devenu une vrai activité pour tous.

 

Savoie : le village perd son curé

Dans la journée du dimanche 3 mai 2016, le Curé de la Compôte est mort d’un anévrisme après avoir escaladé seul les monts et s’être allongé complètement nu sous un hêtre. Retour sur une mort mystérieuse…

Faits divers  |   La mort du Curé   |  3.05.2016

Afficher l’image sourceLe 3 mai 2016, le curé de la Compôte, dit « Morn » d’après ses amis, aurait décidé d’escalader seul les monts de Savoie et de se coucher, tout nu sous un hêtre. D’après sa femme, Marie de la Compôte, il aurait préparé le petit déjeuner ce qui ne serait pas dans ses habitudes. Il aurait même été « très amical » avec les habitants de son village durant toute la matinée selon  un de ses amis, Albert Jaroussky qui définit son comportement comme « un appel à l’aide ».

Partagés sur les faits

Le médecin légiste de la municipalité de Haute-Savoie, Gérard Alagna, affirme qu’il serait mort d’après les premières examens vers 14h30 du fait d’un anévrisme. Un deuxième médecin légiste anonyme  a indiqué que lorsqu’il se serait mis nu sous l’hêtre, le froid aurait engendré son anévrisme et donc pour lui, le froid serait le « déclencheur » de la mort du curé.

Un grand croyant

Beaucoup ont affirmé que ce jour-là le curé « habituel » n’était pas là. Le pasteur de l’église Saint-Martin affirme que la veille « son vieux pote Morn » et lui même auraient consulté un oracle annonçant que la fin était plus proche qu’on ne le croit. La psychologue du village Léna Minerva  qui suit le curé a délivré une autre hypothèse :   » Ce patient, je le connais il est spécial. Depuis quelque jours, il était bizarre, très bizarre, un peu louche! Vous voyez ce que je veux dire ». Certaines rumeurs circulent dans le village disant que le curé voulait se « ressourcer dans la nature avant de rendre son dernier souffle » et d’autres disent encore : « Non, ce n’était qu’un fou ». Même, en connaissant la cause de la mort, les raisons de celle-ci sont encore inconnues.

Autres morts étranges dans les confins de la Savoie

La même semaine, le lieutenant Joseph March, a déclaré que lui et toutes son équipe ont retrouvé trois corps, tous les trois morts dans la même position et les mêmes conditions que le curé de la Compôte: les bras en croix et les pieds joints , complètement nus, sous un hêtre et recouerts de neige.  Après quelques recherches, le lieutenant a découvert que tous les trois étaient des prêtres, des curés ou d’autres personnes appartenant à des cultes religieux. Chaque fois , la famille et les proches des victimes auraient constaté des changements de comportements la veille ou plusieurs jours avant la disparition.  « Des morts suspectes ou innocentes? Je n’en sais rien  pour l’instant, mais mon instinct me dit que ces quatre morts ne sont sûrement pas les premières et ne  seront pas les dernières » dit le sergent de la police en charge de l’enquête, Cheick Dessay.

 

 

ALIOUANE Yasmine, 4eD

 

 

 

Lipogramme par Eden

Dans trois jours  j’irai sur mars .                                                                                  Il y aura mon chat Satanas .                                                                                              Puis nous irons sur Pluton.                                                                                               Pour l’illumination aux papillons.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Nous finirons par Uranus .                                                                                               Pour avoir un bonus.                                                                                                          Puis j’irai voir mon lapin.                                                                                                 la nuit sur Mars à qui j’ai promis d’y voir.                                                                 Sans partir sans satanas .                                                                                                  Qui voudrait voir mon lapin aussi.

tautogramme par Eden

Croque ta cracotte, accompagné de ta coque  .                             Crame ta cracotte grâce à ton craquin.                                                  Crie car pas de cracotte à croquer .                                                  Craque ton crâne, car t’ as pas eu ta cracotte .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  Croque ta pomme à pleins crocs.                                                             Pour compenser la cracotte .                                                                       Prends des œufs à la coque.                                                                          Puis regarde ton chronomètre.                                                                   Et retourne- le pour voir ta coque.

Z COMME ZAKARIA

Zen: pour ne pas me prendre la tête

Astucieux: car je trouve toujours des solutions à mes problèmes

Kabyle: car j’ai des origines kabyles

Aventureux: car j’aime l’aventure

Respectueux: car c’est important de respecter les personnes qui nous entourent

Innovateur: car j’innove ou je crée des choses

Amical:  car je me fais des amis facilement