Donatien

Donatien est pâle, le visage creux et les joues enfoncés dans ces creux, le regard fuyant et vif, les épaules tombantes, le corps fin, le pas lourd et maladroit. Il parle peu, mais quand il le fait, il le fait d’une voix effacée. Il est discret et invisible, on s’étonne souvent de sa présence au bout d’une demi-heure. Il s’arrête, et l’on continue, on le perd, il se règle sur ceux qu’il juge dans la norme. S’il parle on l’interrompt, on ne l’écoute pas. Il ne s’assied pas en compagnie.

Il est anxieux, sérieux, patient, calme, mystérieux sur absolument tout : il se croit le mal de la terre. Il est timide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *