H comme Haïku

Un vieil étang
Une grenouille qui plonge,
Le bruit de l’eau.

Bashō

Le Haïku est en forme poétique japonaise. Vous pouvez vous y essayer. Quelques contraintes, venus de l’Empire du soleil levant :

– Trois vers – ni plus, ni moins. Les Japonais doivent respecter une métrique très stricte. Vous êtes libre ici.

– Evoquer une sensation – pas un sentiment : cela a trait à l’un de vos cinq sens – la vue, l’odorat, le goût, le toucher, l’ouïe. Cette sensation procurera une émotion.

– Evoquer un élément de la nature – saison, animal, végétal, moment de la journée…

  • Le Haïku est un pème rapide, vif et concis. Il ressemble à un polaroïd… Il a le droit  de s’amuser, de sourire, il utilise l’humour et peut avoir recours aux figures de style !

Fourmi !
Tu as beau grimper à la rose
Le soleil est encore loin.

Shinohara Hôsaku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *