F comme Flèche verte et robuste

Je voyais une chaise près de la fenêtre. La trouvant belle, je m’approchai avec délicatesse. Doucement mais sûrement, une chose sortit de la chaise, on aurait dit une flèche verte et robuste. J’avançais avec prudence me demandant si c’était réel. Je fis un pas de plus et je vis bel et bien un dragon sortir de la chaise, l’expulsant par la fenêtre. Le dragon était si gros et si grand que sa tête sortait de la maison. Je ne voyais que le bas de son corps,il faisait deux fois ma taille, il était vert, il avait des ailes immenses et une queue qui faisait la taille de la pièce. Je sortis de la maison en courant. Je ne savais plus quoi faire, il me sembla que le dragon me suivait. Je me retournai : il était vraiment là. Il prit de l’élan, fit un saut de la distance qui nous séparait et, au moment du coup, je me réveillai.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *