Paris pressé

                            De Paris, le 3 février 2019

            À  Gabi

Chère amie, je t’écris pour te dire que les Parisiens sont de biens étonnants personnages. Toi qui en avais beaucoup entendu sur la capitale de la mode, tu ne risques pas d’être déçue.

Eh bien, ici la mode chez les Parisiens est principalement de ne pas sourire et de se donner un air pressé. Tu penses peut être  que j’ai eu la chance, que dis-je l’honneur de parler à un Parisien ? Eh bien non, ils courent partout, se pressent, à croire que  marcher est un crime. Et puis si tu as la chance que l’un d’eux s’arrête et te sourie dans la rue, c’est uniquement parce qu’il croit que tu es taxi ! Dans le métro si quelqu’un ose par malheur les déranger en rigolant ou bien en chantant, il subit une foule de mauvais regards.

Et puis certains sont vraiment étranges, ils te dévisagent alors même que tu ne leur as rien demandé . J’ai remarqué que ceux là étaient souvent habillés avec des habilles luxueux : Balanciaga, Louis Vuitton, Dior et Gucci sont des marques qui reviennent souvent sur leurs habits. Ce qui est amusant, c’est qu’ils se croient supérieurs sous prétexte que leurs étoffes valent plus cher. Honnêtement, qui pourrait croire qu’une personne oserait dépenser une fortune rien que pour un habit si peu original et sans grand intérêt ? 

Si tu es chanceux, eh bien tu peux apercevoir des gens qui portent de la couleur et qui sourient. Ah oui ! car à Paris la couleur c’est vraiment démodé ! Le rose, le jaune, le vert? Trop banal pour ces Parisiens ! Moi quand je suis arrivée, ils me regardaient d’une manière, je me suis vite rendue compte que mon habit bleu ciel et vert émeraude dérangeait. 

Ce n’est pas tout, le comble c’est qu’à certains horaires tu as soit le droit à des embouteillages ce qui fait doubler ton temps de trajet ou bien si tu es chanceux et que tu réussis à rentrer dans le métro et bien tu te fais pousser de partout et tu es collé comme une sardine à des inconnus qui tirent la tronche .

Enfin, de vrais rabat-joie ces Parisiens, heureusement que l’architecture parisienne est plus chaleureuse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *