G comme Grève

Une grève vit un bogue.

Qui lui sembla de belle taloche.

Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un offenseur,

Envieuse, s’étend, et s’enfle, et se travaille,

Pour égaler l’animalisation en grosseur,

Disant: « Regardez bien, ma soie;

Est-ce assez ? dites moi; n’y suis- je point encore ?

Nenni. -M’y voici donc ? -Point du  tout. – M’y voilà ?

-Vous n’en approchez point. » La chétive pectoriloquie

S’enfla si bien qu’elle creva.

Le modovision est plein de gentlemen qui ne sont plus sages :

Tout bourgeonnement veut bâtir comme les grands seings,

Tout petit principat a des ambiguïtés,

Tout marronnier veut avoir des pagnes.

 

G comme Grande

Si le monde était à l’envers, je marcherais sur la tête.

Si je pouvais changer le monde, je le changerais en ananas.

Si le monde était à mes pieds, je l’enfilerais comme chaussure.

Si j’étais un personnage, je serais Mickey  pour être aimée des enfants.

Si j’étais présidente, je forcerais les gens à prendre des vacances.

Si j’avais des super-pouvoirs,  je changerais les mais en si.

Si j’étais grande, je prendrais les gens de haut.

Si j’étais invisible, je n’aurais rien à craindre du regard des gens.

Si les personnages Disney existaient, j’en aurais été un.

Si j’avais voulu, j’aurais pu.

D comme Dilemme

Chosir entre rester dans un monde sans vie et rester dans un monde plein mais dangereux et cruel.

Choisir entre être riche et ne jamais connaître l’amour ou être pauvre et fonder une famille.

Choisir entre ne plus voir et de ne plus entendre.

Choisir de ne jamais aller à l’ecole mais plus tard être sans travail, sans diplôme et de devenir un  délinquant sans penser à ses parents qui ont tout fait pour que cela n’arrive jamais.

Choisir entre aller dans le passé et aller dans le futur.

Choisir entre sauver deux chatons ou deux petits chiots de la noyade et te sacrifier pour les sauver tous les quatre.

Choisir entre ne plus aller dehors et ne plus rentrer chez soi.

Choisir entre sauver ta meilleure amie et sauver l’amour de ta vie.

Choisir entre ne pas savoir lire et ne pas savoir écrire.

Choisir entre être belle et intelligente mais être détestée par tout le monde ou être laide, sans savoir ni connaissance, et aimée par tout le monde.

Choisir entre avoir tes parents morts et avoir des parents qui te battent, qui te ridiculisent et qui ne t’aiment pas pendant toute ta vie.

 

A comme Aimer

J’AIME : la nature, la danse, les plats de mon père, regarder le ciel, regarder la mer, les amitiés qui durent, le changement en petite quantité, les cactus, écrire des histoires, changer mes meubles de place, regarder les petites activités des élèves en classe, dessiner, imaginer des choses sur les inconnus, la mangue à la folie, les jardins, explorer les nouveaux endroits, faire le grand écart même si ça fait mal, prendre la voiture de nuit, partir en vacances, ouvrir mes cadeaux de Noël, mon arbre chez mes grands-parents, l’escalade, les nuances de couleurs, le chocolat, l’acidité du citron, lire des livres, chercher des formes dans les nuages, les toits de Paris, aller chez Picard, l’été, les bouées gonflables, les fleurs, penser aux choses que j’aime, parler avec ma mère le soir après l’école, regarder par la fenêtre, mon cartable, faire des listes dans ma tête…

JE N’AIME PAS : que mon taille-crayon se renverse dans ma trousse, ne pas avoir assez de prises électriques, l’ananas, oublier mes tartines dans le grille-pain, manquer d’inspiration, les cartables à roulettes, passer au tableau, m’ennuyer, le lundi matin, quand mes lacets se défont, ne pas trouver une fin d’histoire, finir un livre quand je suis attachée aux personnages (en gros quasiment tout le temps), les couleurs ternes…

V comme Vacances

                            Choses qui donnent envie d’aller en vacances :

L’odeur du sable chaud

Revoir des proches

Les grandes découvertes

Le bruit des valises

Le soleil brillant au-dessus de nos têtes

                                  Choses qui donnent envie d’aller en colonie :

Se faire de nouvelles amies

Découvrir de nouvelles destinations

Être loin de chez soi

Pratiquer de nouvelles activités

Visiter de nouveaux lieux

                                    Choses qui font qu’on peut détester les vacances :

Ne pas voir autant ses amies

Rester enfermé chez soi

S’ennuyer à ne rien faire

Rater des événements comme des anniversaires

Devoir reprendre les cours

                                     Choses qui font rêver en vacances :

Aller dans une destination de rêve

Pouvoir se téléporter pour éviter les longues routes

Pouvoir manger des glaces tous les jours

Ne pas penser à la reprise des cours

Que les vacances deviennent éternelles

                                    Choses que nous détestions après les vacances :

La reprise des cours

Les devoirs

Devoir relire tous les cours

Ne plus se souvenir de nos leçons

Devoir quitter un magnifique soleil      

 

A comme Abomination Amicale dans les Alpes

Aristide abandonne son abomination amicale dans les Alpes.
Baptiste boit beaucoup de boissons de basse qualité.
Corinne consomme des concombres complétement cassés.
Dommage que Dominique doive détruire le dernier dinosaure.
En entrant dans l’entrepôt, j’étais étourdis.
Finalement Florian finit par finir sont falafel.
Gérard a gagné le gâteau de Guadeloupe.
Hector a une heure pour habiller sans honte un haplocanthosaurus.
Ismael irradie un irritator irritant et intrepide.
Jiraya joue à junglespeed sur une jeep au jurassique.
Luigi longe le large à la pleine lune.
Mario se marre dans une mare mais il mendie une mâchoire de mammouth.
Nathanael ne sait pas nager car il n’a pas de nageoire.
Oulzecaria ordonne à un ogre ordinaire d’opérer un ours.
Paul le Portugais part pour préparer un porc.
Quincy n’a que quelques quarts pour Quentin.
Rolan rage sur une route remplie de rouille.
Sofian se sert de serpent sans serviette.
Tristan est triste car il très trop tard pour qu’il tâte un tatou.
Victor voit la victoire venir à vue d’oeuil car le vautour vocifère.
Windows ne se connecte pas au wi-fi et Walid fait tomber Whisky dans un wee-bus.
Xanto joue du xylophone avec un iphone X mais il est xénophobe.
Youpi ! Yann est yogi avec son yeti.
Zerator a un zèbre qui conduit une Zentorno et roule sur des zébras puis écrase des zébus.

Concours de nouvelles : prenez de l’élan !

Cette année encore, le festival Etonnants voyageurs organise un concours de nouvelles à destination des 11-18 ans : c’est à vous de jouer !

Une nouvelle est un histoire courte, centrée sur deux ou trois personnages et sur un événement très particulier. Souvent la fin en est surprenante, déroutante, parfois elle invite le lecteur à la réflexion.

Vous avez ici le choix entre deux débuts de nouvelle : choisissez celui qui vous inspire le plus. Venez me voir si vous souhaitez concourir et je vous inscrirai.

Mais d’abord allez vous promener sur le site pour découvrir le programme !

http://www.etonnants-voyageurs.com/spip.php?article23640

P comme Pizzas, Pantalon et Parler la bouche Pleine

Choses qui énervent :
avoir 19,75 sur 20, ne pas être au courant des nouvelles, le favoritisme, les contrôles surprises,les gens qui parlent la bouche pleine

Choses qui amusent :
les parcs d’attraction, les raps enjaillés, quand quelqu’un tombe, jouer au jeu vidéo, faire des gâteaux

Choses qui humilient :
quand tu te fais crosser au basket, quand tu perds 3 à 0 à Fifa, quand ton pantalon se baisse, quand tu te fais dessus, péter quand il y a un silence

Choses qui rappellent l’enfance :
Les jouets qu’on croque, les châteaux de sable, les boites à chansons, les berceaux, les peluches

Choses qui sont bonnes à manger :
les frites-merguez, les tacos tender cordon bleu, les pizzas mozzarella, les bonbons, les kebabs, kfc

H comme Haïku

Un vieil étang
Une grenouille qui plonge,
Le bruit de l’eau.

Bashō

Le Haïku est en forme poétique japonaise. Vous pouvez vous y essayer. Quelques contraintes, venus de l’Empire du soleil levant :

– Trois vers – ni plus, ni moins. Les Japonais doivent respecter une métrique très stricte. Vous êtes libre ici.

– Evoquer une sensation – pas un sentiment : cela a trait à l’un de vos cinq sens – la vue, l’odorat, le goût, le toucher, l’ouïe. Cette sensation procurera une émotion.

– Evoquer un élément de la nature – saison, animal, végétal, moment de la journée…

  • Le Haïku est un pème rapide, vif et concis. Il ressemble à un polaroïd… Il a le droit  de s’amuser, de sourire, il utilise l’humour et peut avoir recours aux figures de style !

Fourmi !
Tu as beau grimper à la rose
Le soleil est encore loin.

Shinohara Hôsaku

P comme Profs, Pauvre et Perdre

Choses qui font peur : regarder un film d’horreur, voir des monstres, rester tout seul à la maison, voir sa famille mourir, perdre un match, rater un contrôle, voir un clown tueur, voir ma mort arriver, un chien qui a l’air méchant…

Choses qui font plaisir : manger un bic mac et des bonbons, gagner un match, réussir un contrôle, voir ma famille heureuse, donner de l’argent à un pauvre, jouer à la PS4…

Choses qui énervent : voir quelqu’un casser mon portable, voir des enfants casser la vitre de la voiture, voir Marine Le Pen, rater un exercice, perdre à Fifa…

Choses qui me rappellent mon enfance : casser des verres, inonder la maison, tirer les cheveux de ma soeur, jeter les vêtements de ma famille par la fenêtre…

Choses qui me rappellent l’école: voir des profs dans l’autobus, voir des élèves du collège au Mac do, voir des stylos par terre,  acheter les fournitures, ramener le bulletin…