W comme Windows et les quatre saisons

Si j’étais un stylo, je n’aimerais pas l’informatique.

Si j’étais un carré, je n’aimerais pas les cubes.

Si j’étais une fenêtre, j’aurais froid toujours du même côté.

Si j’étais une table, je n’aurais pas pied.

Si j’étais une prise, je n’aimerais pas les piles.

Si j’étais un gilet, j’aimerais les tee-shirts.

Si j’étais un lampadaire, j’allumerais la lumière.

Si j’étais Windows, j’aimerais les quatre saisons.

Si j’étais une feuille, j’aurais très soif.

Si j’étais un téléphone, je surchaufferais quand on ne m’appelle pas.

Si j’étais un ballon, j’en profiterais pour voler.

Si j’étais un I-phone, je croquerais la pomme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *