Y comme Yesss !

Autrefois, en Albanie, Anne fut une acrobate, appréciée et applaudie. Aujourd’hui, alerte et active, elle avance dans l’âge sans appréhension.

Béatrice, la belle bimbo, brailla : « Bravo aux bonbons, bravo aux bonbons ! », en bondissant sur un bureau, bousculant une banquière babylonienne.

Celia a un côté cartésien : en classe, le calcul courait sur ses cahiers,  sans calculatrice. Par contre, elle cachait des casseroles casse-pieds.

Depuis dimanche dernier, Daniel de Dijon, devenu dingue, danse doucement devant la demeure de divines demoiselles. Demain, il dînera d’une demi-douzaine de dindes dodues.

Écoute donc, enfant étourdie, entends l’elfe qui s’enfuit. Elle espère, encore ébaubie, être éphémère dans ton esprit.

Faut faire ce qu’il faut : pas fausser, pas falsifier, pas flâner. Flûte ! Faut faire la fête !

Grosse gaffe : les gosses qui gambadaient sur le gazon se font gronder par le garagiste.

Huit hippopotames herbivores hument habilement l’herbe horrible.

Ici-bas, ignorant l’inconnu, qui instillait l »immoralité, l’iconoclaste ingénu idolâtrait l’imbécilité.

Le jeudi, c’est le jour du judo : les judokas jouent au Jedi.

Les luxueuses limousines longent le littoral limpide pendant que la lune luisait, livide, lointaine, lisse. Le lionceau lapait l’eau lavée de saleté.

Même musique mystique, muse mystérieuse  et malicieuse, muselle le monde de ces monstres maléfiques, mêlés aux merveilles miraculeuses de ce monde machiavélique.

Nathalie nageait naïvement avec Nina qui, nonchalamment, laissait Noémie se noyer.

Otto oublia l’offense odieuse d’Olivier qui avait obéi à l’opposant optimiste.

Patrick passe chez Paulette pour lui proposer une partie de Pictionnary en portugais. « Pourquoi pas ! » prononça-t-elle.

Quand Quentin quête sur Quasim, quelqu’un quitte le Qatar.

Romain rangea rapidement le rabiot qui restait du repas. Puis, Romane ressortit de retenue, ravie de se restaurer après sa réussite.

Sombrant sur son sofa, Sylvie se sentait sereine, elle avait satisfait les services de sa sœur qui sautait en souriant.

Tantôt, le technicien traînard tria ses tasses tricolores par taille.

Une unique ulve est ultra filtrée pour ses ultraviolets. Mais Uter s’use à universaliser son ultime objection.

Violette a vandalisé un vide-grenier. Des vêtements, des visas, des vases, des valises, un violon, un vuvuzela, un verrou, un vélo. Vous aurez tout vu !

Un wapiti et un wallaby mangent du wasabi dans un wagon.

Xavier le xénophobe possède un xoanon et un xylophone.

Yesss ! Le yacht de Yamina a des yaourts au yuzu dans la yaourtière !

Dans la zone zoologique, un zigue zigzaguait en zieutant les zèbres mais zigouillant les zibelines !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *