L comme le Liquide et la Ratine

Il faut, autant qu’on peut, obliger tout le moniteur.
On a souvent besoin d’un plus petit que soi.
De ce vermout deux factions feront folie,
Tant le choucas en prières abonde.
Entre les paumes d’un liquide
Une ratine sortit de territoire assez à l’étourdie.
Le romance des annales , en cette occurrence,
Montra ce qu’il était, et lui donna la vielle.
Ce bien-tenant ne fut pas perdu.
Quelqu’un aurait-il jamais cru
Qu’un liquide d’une ratine eût affalement ?
Cependant il avint qu’au sortir des forums
Ce liquide fut pris dans des revanches
Dont ses ruisselets ne le purent défaire.
Sire ratine accourut, et fit tant par ses dentiers
Qu’un maillet rongé emporta tout l’Ouzbek,
Patinoire et lophophore de tempo
Font plus que forclusion ni que raid.

D’après Jean de La Fontaine, Le Lion et le Rat, Fables II, 11.

F comme Famille et Films d’horreur

Choses qui font peur : regarder des films d’horreur, être dans le noir, être tout seul, rater un examen, perdre un match, perdre des proches,  se faire cambrioler, avoir une grave maladie, ne plus avoir de domicile…

Choses qui font plaisir : manger des bonbons, danser sous la douche, avoir une bonne note, prendre un bain tout chaud, fêter Noël, avoir de nouveaux vêtements, être en cours d’anglais, être avec sa famille, passer du bon temps avec ses amis…

Choses qui énervent : être en retard en cours, ne pas avoir sommeil, se faire gronder par ses parents, ne pas avoir de cadeaux, ne pas avoir de chance, perdre de l’argent, ne plus avoir d’eau chaude,  perdre un pari…

Choses qu’on fait en étant petit :  faire la barbe du Père Noel avec de la mousse, rentrer dans des meubles, prendre sa couverture pour en faire une cape de superhéros, faire un chateau de sable, prendre son lit pour en faire un vaisseau, prendre des cartons pour faire une cabane…

Choses qui font penser au vacances : préparer des valises, le soleil qui brille, porter des tongues, être en t-shirt ou en short, porter des lunettes de soleil, mettre une casquette, voir la mer…

V comme Vrai !

Si j’étais un footballeur, je serais Presnel Kimpembe.

Si j’étais grand, j’inventerais une marque de vêtements.

Si je  pouvais  choisir un prénom, je m’apellerais Jeremy.

Si je pouvais passer dans une télé réalité, je choisirais Big Bounce.

Si seulement je pouvais le rencontrer, je prendrais une photo avec Dinor rdt.

Si Charenton pouvait avoir une plage, j’irais me baigner toute la journée.

Si seulement Charenton avait un city , je n’irais plus à la plage.

Si seulement je pouvais acheter un tee-shirt Guette l’ascension, je le porterais pour dormir.

Si je pouvais n’avoir que du nike sur moi tout le temps, je serais basketteur.

Si seulement le collège pouvait disparaitre, je serais tous les jours chez moi.

Si je pouvais faire disparaitre des personnes, je serais un sorcier.

Si tout ce que je viens d’ecrire pouvait être vrai !

W comme Windows et les quatre saisons

Si j’étais un stylo, je n’aimerais pas l’informatique.

Si j’étais un carré, je n’aimerais pas les cubes.

Si j’étais une fenêtre, j’aurais froid toujours du même côté.

Si j’étais une table, je n’aurais pas pied.

Si j’étais une prise, je n’aimerais pas les piles.

Si j’étais un gilet, j’aimerais les tee-shirts.

Si j’étais un lampadaire, j’allumerais la lumière.

Si j’étais Windows, j’aimerais les quatre saisons.

Si j’étais une feuille, j’aurais très soif.

Si j’étais un téléphone, je surchaufferais quand on ne m’appelle pas.

Si j’étais un ballon, j’en profiterais pour voler.

Si j’étais un I-phone, je croquerais la pomme.

N comme Nuages

Si  j’étais rouge comme une tomate, je serais une cerise.

Si j’étais un serpent, je me ferais peur.

Si je mangeais des olives, je serais jaune, noir ou vert.

Si j’étais une orange, je m’achèterais un téléphone.

Si je ne savais pas écrire, je saurais lire.

Si j’avais des supers pouvoirs, j’irais en prison.

Si j’étais musclé, je serais flemmard.

Si j’avais faim, je mangerais des nuages.

Si j’étais un dragon, j’aiderais les gens à faire un feu.

Si j’étais vieux, je serais très sportif.

Si j’étais footballeur, je jouerais avec les mains.

Si je savais nager, je plongerais au milieu de la mer.

I comme Imprévisibles

Je me réveillai en sursaut, l’heure du réveil affichait 2h13, je m’étais endormi sur le canapé après avoir lu un livre sur les dragons et d’ancienne légendes. Puisque je n’avais plus sommeil, je décidai d’aller me faire un chocolat chaud. Ensuite, je me posai sur mon canapé et je fixai devant moi une chaise. Plus je la fixais et plus cela devenait étrange : les pieds de la chaise commençaient à changer de forme, des pieds rouges formés avec des écailles, avec des ongles de pieds assez longs, pointus et crochus. Je lâchai ma tasse remplie de chocolat chaud, les yeux grand ouverts et la bouche entre-ouverte. J’étais troublé en regardant le dos de la chaise qui s’était transformé en énorme et long ventre d’une créature, dont je n’arrivais pas à déchiffrer l’identité. Puis, une queue de dragon se forma et une tête affreuse apparut, sa taille était énorme, son corps recouvert d’écailles rouges, son ventre avait une tache orange et sa tête allait dépasser le plafond. Il baissa sa tête et se mit à cracher du feu. Le feu se répandait de plus en plus dans mon appartement et la subtance qui sortait de sa bouche ne s’arrêtait plus. Je sentais de plus en plus la fumée rentrer dans mes poumons et je commençais à me sentir brûler petit à petit.

Je ne sentis plus rien, la douleur avait cessé, mon corps avait un poids lourd en moins, je pense bien que j’étais en train de rejoindre le ciel, mais je me souviens bien d’une chose : les dragons sont comme le diable – imprévisibles et diaboliques.

O comme Omelette

Si je rentrais par la porte, je sortirais par le cheminée.

Si j’aimais la plage, j’irais au Bresil.

Si j’écoutais de la musique, je mangerais du steak.

Si j’étais beau, je serais mannequin.

Si j’avais des haricots verts, je les jetterais par terre.

Si j’avais un ballon, je tirerais dedans.

Si j’avais des fleurs, je les offrirais.

Si j’étais un animal, je serais une chauve-souris.

Si j’avais des amis, je partirais à Tahiti.

Si je volais, j’irais dormir dans les nuages.

Si j’avais des oeufs, je ferais une omelette.

Si la fenêtre était ouverte, je sortirais par la fenêtre.

M comme Magique, Manger et Mordre

Si j’étais un dinosaure, j’aurais été paléontologue pour me déterrer.

Si j’avais une baguette magique, la Terre serait en danger.

Si je mangeais la feuillée d’une carotte, je deviendrais une fougère.

Si j’étais un requin, je transformerais les humains en soupe.

Si j’étais un cosmonaute, j’aspirerais la poussière d’étoiles.

Si j’étais un pantalon, j’aurais peur des sportifs.

Si je mangeais beaucoup de tablettes de chocolat, j’aurais des muscles sur le ventre.

Si la neige devenait rouge, on pourrait croire que j’ai commis un crime.

Si je me faisais mordre par une taupe radioactive, je pourrais creuser des tunnels.

Si un élan me poussait, je pourrais atterrir loin.

Si j’étais un papillon de nuit, je ferais une mission spatiale jusqu’au soleil.

Si j’étais un éleve de 5B, je ferais un poème au conditionnel.

L comme Licorne ou crapaud

Si j’étais une licorne, je mangerais un arc-en-ciel.

Si j’étais un crapaud mort, je reprendrais l’apparence d’une princesse.

Si j’étais fatiguée, j’irais faire la fête.

Si j’étais le père Noël, j’aurais gardé tous les cadeaux pour moi.

Si j’étais prof, je ne viendrais pas en cours pour faire plaisir à mes élèves.

Si j’habitais dans une maison hantée,je la redécorerais façon Barbie.

Si j’étais riche, je jetterais l’argent par la fenêtre.

Si c’était les grandes vacances, je lancerais mes cahiers sur l’autoroute.

Si je pouvais revenir dans mon enfance, je ferais encore plus de caprices.

Si j’étais un chien, je me défoulerais sur les chaussons de mon maître.

Si je savais tout faire, je ne ferais rien.

Si on devait m’enlever mon appareil dentaire,je préférerais me l’arracher moi-même.

B comme Béton et Bellatrice

Si j’avais un restaurant, je mangerais  là-bas tout le temps.

Si j’étais maçon, je ne construirais des maisons qu’avec du béton.

Si j’avais un poulet, je le ferais mariner.

Si j’étais Dora l’exploratrice je m’appellerais Bellatrice.

Si j’avais un ordinateur, je regarderais des films d’horreur.

Si j’étais youtubeur, je dormirais jusqu’à pas d’heure.

Si j’étais un macaron, je m’appellerais Macron.

Si j’étais King Kong, j’irais à Hong-Kong.

Si j’étais Ribery, je ferais de la chirurgie.

Si je trompais ma femme, je la tremperais dans la sauce.

Si j’avais des potes, je mangerais des compotes.

Si j’étais Cendrillon, je fumerais du potiron.