Khmar que tu es!

Mes grands-parents, nés en Tunisie, ont transmis à leurs enfants et leurs petits-enfants toutes sortes d’expressions venant du pays.

Un soir, ne sachant pas que nous allions dîner avec eux, je suis allée m’acheter quatre beignets après les cours. Je suis arrivée chez moi, ils étaient déjà là. Mon grand-père s’est rendu compte que je ne mangeais pas beaucoup et, comme il avait appris que j’avais acheté des beignets : « Khmar (imbécile) que tu es ! On n’a pas cuisiné pour rien ! C’est darbaa (cher) la nourriture !

-Tu lui mets la rassra (angoisse), mchi-koubara (la pauvre) ! » intervint ma grand-mère

Pendant ce temps, je m’étouffais car mon grand-père m’obligeait à manger. “Smala, smala (cette expression est utilisée lorsque quelqu’un s’étouffe),  respire », me disait ma mère. J’ai malgré ça réussi à manger toute cette nourriture, qui était chère, je me suis forcée afin d’éviter la colère de mon grand-père.

“Sahalik (tant mieux pour toi), t’as presque tout mangé », ma mère continuait de m’encourager.

Je suis partie dans ma chambre, tentant d’éviter la mort en m’obligeant à manger. Mon grand-père m’a appelée alors pour les desserts et j’ai eu la terrible idée de dire “d’accord”.

Voyant que je ne mangeais pas, il a crié :  “Yatik, retourne dans ta chambre et ne reviens plus!”

C’est ce que j’ai fait, je suis partie dans ma chambre et me suis endormie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *