Coincés dans l’ascenseur

C’était un jour de mariage, celui de ma tante et de mon oncle. J’étais avec mon père, une dame et un étrange monsieur dans un ascenseur mais celui-ci se coince.

« Oh nom de dieu, il fallait que ça m’arrive à moi ! » dit l’étrange monsieur. « Balaafoumouk », répliqua mon père. « Papa, ce n’est pas gentil de parler comme ça aux gens.

– Votre fils  a raison monsieur, dit la dame. Nous sommes tous coincés dans le même trou en ce moment.

– Oui, c’est clair, vous n’avez pas besoin de déchaîner votre colère sur moi, après tout nous sommes ici pour la même raison : le mariage.

– Ce mariage, s’il débute comme ça, il va me taper sur le système. Adouma, appelle les pompiers, yallah!

– Oui papa.

Quelques minutes plus tard, des cris sourds se font entendre. C’était les pompiers.

– Ah c’est pas trop tôt !

– Ça va papa?

– Non, je suis à deux doigts de péter un câble.

– Ça va aller monsieur, le problème est bientôt réglé, souriez.

– Nabouk keleb, il est fou lui ou quoi?

– Mais papa, calme-toi, il a dit que le problème était bientôt réglé.

Finalement les pompiers ont réussi à décoincer l’ascenseur au bout de deux heures.

– Oh doux Jésus, dit l’étrange monsieur.

– Papa où tu vas ?

– On rentre !

– Mais monsieur, vous n’avez même pas assisté au mariage. Venez vous amuser !

– Madame avec tout le respect que je vous dois, je n’ai aucun compte à vous rendre et, si je vais à ce mariage, il risque d’y avoir des blessés donc je préfère éviter.

– Viens Adouma on rentre!

– Mais papa, maman elle doit être déjà là-bas. On peut y retourner s’il te plaît ?

– N’insiste pas, tu commences à m’énerver encore plus.

Au bout de quelques minutes d’insistance, il céda. Nous y retournâmes et mon père retrouva le sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *