Elégant et morose

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double n’est pas en tous points semblable à moi.

Il est dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.

Moi, par exemple, je suis bien habillé, élégant et joyeux alors que lui a mauvais gout, il est repoussant et morose. J’ai de beaux yeux bleus en amande qui séduisent lorsqu’on les regarde. Lui, a des yeux rouges, de colère ou de tristesse qui effraient et font fuir toute personne qui les regarde. Moi, je n’ai peur de rien, je suis travailleur et motivé. Lui, c’est un trouillard et, lorsqu’il faut faire ses devoirs, il est là, devant la télé, avec un bol de céréales. J’aime faire plaisir, je suis serviable mais surtout généreux, alors que lui,  est radin. Il ne fait jamais de cadeaux et, lorsqu’il s’agit de manger, il est égoïste, se sert en premier sans se soucier de ses voisins.

En effet, j’ai deux faces le bon et le mauvais, un peu comme si mon cerveau était coupé en deux hémisphères et oscillait comme un balancier selon l’humeur. Quand il penche du mauvais côté, je passe du côté le plus obscur de mon cerveau et donc je suis horrible. A l’inverse, de l’autre côté, je suis un ange.

Mais parfois j’arrive à équilibrer la balance et je peux rire du mauvais, je suis dans l’autodérision comme maintenant à l’heure où j’écris.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *