V comme Vent d’automne

Le vent d’automne parcourt nos corps,

l’été parti, il prend la place.

Je ne veux pas, je sais j’ai tort,

me soumettre au froid, à la glace.

Les feuilles colorées tourbillonnent,

elles partent ensemble dans une danse folle.

Puis elles retombent doucement

sur le sol froid et glaçant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *