P comme Paris, la Politesse et le Pain de mie

J’aime jouer, manger, la politesse, la ps4, l’ice tea, courir, être de bonne humeur, les frites , les bonnes notes, les cadeaux, l’argent, les animaux, la gentillesse, le foot, Nike, acheter, Batman, Paris, la plage et la musique…

Je n’aime pas les méchantes personnes, les maladies, les moqueries, la tristesse, les maths, le jus de pomme, les moustiques, le vert ,  l’école, la soupe, les légumes, l’eau,  les collèges et le pain de mie…

D comme Dragon bleu

En rentrant  chez moi,  je posai mes  clés comme d’habitude dans l’entrée.  Je chantais, et, en sortant de ma  chambre,  tout d’un coup, à droite,  je vis une chaise  bleue mais je n’y fis pas attention  et j’allai dans le  salon.
J’allumai  la télé,  je regardai  une émission pendant  dix minutes. Ensuite, j’entendis  des bruits  étranges, je me levai,  je marchai vers ma  chambre, je vis la chaise bleue dans le couloir commencer à se déformer. Je  commençais  à me poser des  questions : est ce  que  n’ai  des hallucinations ? Ensuite, je rentrai dans ma chambre, j’avais peur,  je restai pendant   trente  minutes  sur  mon ordinateur. Quand je sortis pour vérifier que la chaise était redevenue normale, je vis la chaise  bleue  s’agrandir de plus en plus et je m’évanouis.
Quand je me réveillai, je me dis  tout cette  histoire n’était  qu’un cauchemar… mais la chaise avait disparu.

O comme Original, orgueilleux, orangé, oh c’est Ormer !

Amérique ! En avant l’aventure, allons !

Bertrand buvait une boisson de Bretagne.

Ce chien se couchait contre Carla.

Doriane donnait deux des dames à des danseuses.

Emma  écoutait Elsa en train de l’entraîner .

Fine, forte et fantastique, ainsi Fanny est-elle faite.

Gigantisme, gentillesse et génie chez les  gars de la Garde.

Habitant la Hollande,  Harry est habitué à honorer la Hongrie.

Ils isolent les iris en Irlande. Incroyable !

Jordan jouait juste à un jeu avec Johana  son jaguar.

Kangourou qui est Kevin  Kidnappait le Koala qui est Karan.

Lilas logeait à Lyon  lorsqu’elle lisait des livres de logique latine.

Ma musique miaulait comme Mimi et comme mon mistigri.

Nina  n’écoutait pas  non plus Nathalie mais Nathalie n’était pas comme elle.

Original, orgueilleux, orangé, oh c’est Ormer.

Panda pondait des patates pourries en Pologne.

Quand on se querellait,  quelqu’un était là, c’était Quevin.

Rose regardait des roses rouges rayonnantes.

Sara  se souvenait de ses soquettes sans savoir pourquoi.

Tant que Talia a toujours dutemps pour Tania, tout va bien.

Uranium,Ubac, Ulcéreux, Utérine utilisaient des uniformes.

Vous voulez vivre à Venise et vous voulez  la visiter ?

Wendie était dans un wagon en week-end.

Xavier xylophonait  son xylophone.

Yanane amait le Ying et Yang, auYémen.

Zaza et Zinza avaient un zèbre qui zozotait et Zazin aussi.

Uniquement moi

Tom a le teint frais. Il est merveilleux et surpasse tout le monde. Du moins, il essaye de nous en persuader. Il n’aide pas les gens qui en auraient besoin, mais n’accepte pas qu’on ne l’aide pas. Il aime recevoir, mais pas donner. Il sait tout, pense t-il, mais jamais il ne partagera ses connaissances avec son entourage, inférieur à lui d’après ses paroles.

Il n’offre jamais de cadeaux pour les anniversaires, mais exige en avoir un quand le sien arrive. Il ne vit que pour soi et les autres  sont à son égard comme s’ils n’étaient point. Il ne pleure pas la mort des autres mais appréhende uniquement la sienne. 

Il n’invite jamais personne à dîner, après tout pourquoi le faire quand ont peut rester avec soi-même ? Il ne partage pas ce qui lui est propre, et… aussi ce qui ne lui est pas. 

Il raconte ses problèmes aux autres, mais fait la sourde oreille quand on aimerait lui faire part des nôtres. Il ne prête attention qu’aux histoires dont il est le héros.

C’est le seul humain présent et important, si l’on en croit ses mots.

Evidemment, Tom est égoïste.

Pouponne

Nico Robin a les cheveux bleu marine, soyeux et  brillants : elle passe  deux heures par jour à les brosser en répétant en boucle « Qu’est-ce qu’ils sont beau mes cheveux ».

Elle parle d’elle , d’elle et encore d’elle, pourtant il n’y a pas de quoi. En fait elle s’admire je crois même qu’elle est tombeée amoureuse de son reflet. De toutes manières, si ce n’est pas elle qui s’aime, personne ne va l’aimer donc, en fin de compte, elle a bien raison.

Mais elle , elle abuse, elle se pouponne le visage durant des heures et des heures. Elle se regarde dans le miroir et ne fait que se complimenter. Mais attention, si c’est vous qui la complimentez, elle vous répond agressivement : « Je sais déjà que je suis parfaite c’est pas la peine de me le dire ».

Nico Robin est narcissique.

Personne

Roland est jeune, petit et de peau claire. Il est maigre et fragile, il a les yeux bleus, il est imberbe. Il marche lentement le regard baissé. Son regard n’entre en contact avec personne. Sa personne est son principal centre d’intérêt. Sa vie se détermine par « lui ». Le malheur des gens ne touche pas sa conscience.  Dès qu’une personne vient lui demander de l’aide, il leur crache dessus intérieurement car les autres n’importent pas à ses yeux. Tant que personne ne chamboule son monde, ne perce sa coque cristalline, Roland ne réagit pas. Il est aigri, seul, il n’aime rien, il ne supporte personne à part sa personne, il aime vivre dans son confort à lui. Il ne veut pas des autres. Il est égocentrique et seule sa personne compte.

Si seuls

Paris, le 13 mars 2019

Chère Olivia,
Tu dois sûrement être en Pologne lorsque je t’écris cette lettre, qui va sans doute fort t’intriguer.
Ici à Paris c’est assez particulier, surtout au niveau de la jeunesse.
Tu veux que je t’explique, toi qui n’as jamais visité Paris et ses drôles de mœurs ?

Ici tout le monde se plaint : lorsqu’il fait froid tout le monde veut le soleil, et, quand celui ci se montre, tout le monde n’a qu’une phrase à la bouche « oh j’ai chaud! » sans doute pour se faire remarquer par les autres.

Tout le monde est scotché à son objet appelé « téléphone portable » c’est comme ça qu’ils communiquent, quand tu regardes autour de toi, tout le monde a le nez par terre, pourquoi ? Ils regardent en fait leur téléphone. Il ne faudra pas s’en étonner quand ils trébucheront tous.

Il y a une mode, faire pareil que les autres, au niveau vestimentaire, dans le vocabulaire, et encore dans bien d’autres domaines… J’ai mon style bien particulier tu le sais, mais j’ai fait l’expérience d’être différente d’eux… Ils commencent alors à chuchoter et à rire en me regardant ! Est-ce normal ? Sans doute dans leur société…

Autour de moi, tous les gens de ma classe sont dits  « populaires » ce concept est celui d’avoir pleins d’amis, mais attention , ce ne sont pas des amis comme nous les connaissons en Pologne, dans notre vocabulaire on traiterait ça plutôt comme une connaissance. Intéressant.

Voilà j’espère que tout va bien de ton côté, j’attends ta réponse avec hâte.

Maëva.

Y comme Yasser aime les yaourts et youtube

Adam aide à aménager l’appartement d’Alexandre.

Baptiste boit beaucoup de boissons blanchâtres.

Christian cherche cinq chiens carnivores.

Dorian dort dans de délicieux dortoirs.

Evan évite l’école et éternue élégamment.

François le français fait fureur à la foire de Francfort.

Gérard gère ses gourmandises avec gloutonnerie.

Hector hirsute hésite à hacker les hackers.

Ines insère des iris inflexiblement.

Jordan jaillit et Jacques joue .

Kimley le kinésithérapeute fait des kilomètres .

La licorne lit le livre ludiquement.

Marius mange des mangas magnifiquement.

Naomie ne nage ni dans les nénuphars ni dans les nuages.

Octave offre des olives et des oiseaux à Oriane.

Patrick pagaye avec sa planche paisiblement.

Quentin quitte Quantilly, quelle quille !

Raoul rale religieusement.

Salvator est sale et surtout son suppléant  salit ses sandales.

Tom est très tactique tout en tatouant son torse .

Ugette use son ustensile.

Valentin va voir Valentine avec Valéry.

Walid aime le wagon de Walter .

Xavier xéranthème n’aime pas les xylophages.

Yasser aime les yaourts et youtube.

Zaza zigzague comme les zèbres .

Lente et endormie

Elle a la peau claire, le visage fatigué et les cernes gonflés, l’oeil vide qui tremble, le dos arrondi, la démarche lente et endormie. Elle sort toujours après la station de métro où elle devait sortir. Elle part de chez elle à 8h19 sachant qu’elle habite à 15 min de l’école et que les cours commence à 8h25. Elle arrive toujours le soir à ses rendez-vous  qui sont prévus dans la journée. Elle parle, puit s’endort directement comme un paresseux. Elle n’a jamais pris l’avion, vous avez compris pourquoi !

Elle est fatiguée, courbée, paresseuse, mystérieuse, rêveuse ; elle ne veut jamais rien planifier. C’est une retardataire.