Category Archives: P

P comme Poubelle

Cette poubelle sur le coté d’un trottoir attend sagement que quelqu’un vienne lui secouer la tête pour en remplir son cerveau. Elle se voit souvent vide, parfois remplie. Ce quelle attend le plus dans la vie, c’est les moments où elle se fait promener d’un coté à l’autre pour se faire vider des idées qu’elle en tête et en avoir d’autres différentes. Une fois, la tête vide, le cycle continue, jusqu’à ce qu’elle se fasse broyer dans une usine avec toutes ses amies qui ont subi la même vie. Une fois broyée, elle est réutilisée pour la même fonction sous d’autres formes et d’autres couleurs.

P comme Personnages du quotidien

Le ciel est bleu dans la ville même pour :

Celui qui grille le feu rouge
Celui qui traverse sans regarder
Celui qui court pour ne pas être en retard
Celui qui est en avance d’une heure moins le quart
Celui qui laisse tomber un papier par terre
Celui qui ramasse les poubelles
Celui qui va faire les courses tôt le matin
Celui qui fait ses courses à la dernière minute
Celui qui court après le bus pour le rattraper
Celui lit un livre dans le bus
Celui qui dort dans le bus
Celui qui rate sa station
Celui qui donne du pain aux pigeons
Celui qui fait peur aux pigeons
Celui qui va au restaurant avec sa femme
Celui qui va au Mcdo avec ses enfants
Celui qui décrit les personnages en un texte
Celui qui publie un texte sur le Boustrophédon

P comme Pot de fleur

A

la maison

il           y              a

une nouvelle fleur rouge

qui   est   placée   en   haut

à     droite      du     pot     vert

Où       il       y       a       du       café

La fille prend la plante rouge et l’arrose

puis    repose     la     plante     à     côté    du     pot

Mais    elle     l’a    posé     près    du    bord

Elle s’assoit sur la chaise marron

Elle recule près du placard

La  fleur rouge tombe

à côté d’elle

Elle est

déçue

 

P comme Porte grande ouverte

Bientôt, le collège ouvrira ses portes, à ceux qui n’y viennent que rarement – les parents en particulier, à ceux qui y étaient naguère – les anciens élèves, à ceux qui se promettent de beaux jours – les futurs 6èmes, et nous serons là pour les accueillir.

C’est le moment où nous aimons dévoiler tout ce que les collégiens font de beau, d’intelligent, de nouveau.

J’aime beaucoup votre atelier d’écriture.

A cette occasion, j’aimerais que vous puissiez présenter vos travaux : choisissez un article que vous avez écrit cette année, peut-être celui que vous préférez, celui dont vous êtes le plus fier… : personnages de la ville, acrostiche, tautogramme, récit de voyage, comme vous voulez.

Mettez-le joliment en page sur un format A4, illustrez-le si vous le souhaitez.

Je vous attends. Il y a des réserves de dromadaire.

P comme Printemps

C’est une douce journée de printemps, avec plein de sortes d’émotions dans le coeur des passants.

Celui qui lit son journal

Celui qui promène son chien

Celui qui fait ses courses

Celui qui court pour le métro

Celui qui court pour le plaisir

Celui qui argumente

Celui qui achète une baguette de pain

Celui qui achète des fleurs

Celui qui observe les nuages sur un banc

Celui qui fume

Celui qui tousse

Celui qui rigole

Celui qui se pose des questions

Celui qui prend des décisions

Celui qui empeste le parfum

Celui qui boit son café

Celui qui aime les glaces

Celui réclame une glace

Celui qui attend de l’aide

Celui qui cherche quelque chose et celui qui cherche le bonheur.

P comme Passe-Temps

Nous allons aujourd’hui découvrir ce qui occupe les passants de jour ou de nuit :

Celui qui se lève tôt et se couche tard.

Celui qui travaille d’arrache-pied.

Celui qui n’est joyeux que le week-end.

Celui qui rêve sa vie.

Celui qui envie les autres.

Celui qui se promène.

Celui qui fume sa cigarette le matin.

Celui qui fait une pause.

Celui qui balaie devant chez lui.

Celui qui taille les buissons.

Celui qui écoute sa musique.

Celui qui répète ses actions en boucle.

Celui qui répète ce qu’il a entendu.

Celui qui lit son livre sur un banc.

Celui qui regarde par sa fenêtre.

Celui qui rentre chez lui.

 

P comme Pain, Pop-Corn et Pizzeria

Je marchais tranquillement quand soudain

L’odeur des pizzerias au coin de la rue

L’odeur du pétrole que dégagent les voitures

L’odeur du parfum de Thierry

L’odeur du pain que Christiane vient d’acheter

L’odeur de l’alcool dans les bars

L’odeur du miel que dégage l’abeille

L’odeur des fleurs dans le parc

L’odeur du Fanta que Bernard boit

L’odeur du ciment dans les chantiers

L’odeur des pop-corns dans les salles de cinéma

L’odeur de la cigarette de Kevin

L’odeur du barbecue des voisins

L’odeur de transpiration dans les salles de sport

me rappelèrent que je me dirigeais vers mon travail.

 

 

 

 

 

 

P comme Personne

La personne qui raconte sa belle journée.

La personne qui traverse lorsque le bonhomme est rouge.

La personne qui vend du pain chaud à toute heure.

La personne qui achète son journal.

La personne qui prend le train pour aller travailler.

La personne qui va à la piscine.

La personne qui revient de la piscine.

La personne qui s’énerve avec son frère.

La personne qui s’amuse avec son ami.

La personne qui a froid et qui s’abrite quand il pleut.

La personne qui attend le bus pendant des heures.

La personne qui entre enfin dans le bus.

La personne qui conduit le bus.

La personne qui fait du vélo.

La personne qui va a l’école.

La personne qui est en cours de français.

La personne qui écrit son texte.

 

P comme Portail

En métal ou en bois ,

de la couleur que vous souhaitez,

qu’il soit grand ou petit,

il s’ouvre ou se referme à votre demande

presque aussi protecteur qu’un chien,

pendant longtemps

il vous protégera des mauvaises visites, jusqu’à son usure

comme des frères les deux portes du portail ne se quittent pas

Électrique, les voitures y passent toutes seules,

Manuel,  il faut l’ouvrir

Interdit de stationner devant

… sauf s’il vous appartient

Ou bien demander la permission

Et tout se passera bien .