Category Archives: N

N comme Neige

L’hiver commence bien avec de la neige, les batailles de boule de neige m’avait manqué. Faire des bonhommes de neige avec ses amis, danser avec les flocons naissant. En ce moment même, il neige dehors mais cela ne me plaît pas du tout. La neige se transforme en verglas ou en glaçons, dure comme de la roche. J’espère que la neige ne va pas durer. Car la neige c’est bien mais, quand c’est trop, c’est fatigant…

N comme Nouvelle année

C’était le soir du réveillon  : nous avions décidé, mon père, ma mère, ma tante et son mari, d’aller au restaurant pour la nouvelle année. Une fois arrivés, nous nous sommes installés  à une table près du chauffage car il faisait extrêmement froid. Ce soir-là,  j’étais pensive, j’étais absente ; tout le monde parlait de tout et n’importe quoi. Moi, j’étais muette comme une carpe, pas un seul mot ne  sortait de ma bouche, j’étais froide et maladroite. J’admirais depuis la fenêtre la neige tombée sur les trottoirs et les personnes excitées pour l’arrivée de la nouvelle année quand soudain ma tante se lève de table et nous apprend qu’elle était enceinte. Moi, je n’y ai même pas prêté une seule attention ; ma mère, elle, a sauté de joie, elle était tellement heureuse, Ma mère a trouvé ça assez étrange que je n’aie aucune réaction car cela fait longtemps que je voulais un(e) petit(e) cousin(e).

C’est une heure après, lorsque que nous sommes sortis du restaurant, que je me suis exclamée : « Mais Tata, je vais avoir un(e) cousin(e)! »

 

N comme une Nuit mouvementée

Elle partit vers 4 heures du matin. Son mari, depuis minuit, dormait dans un petit salon désert avec trois autres messieurs dont les femmes s’amusaient beaucoup. Mme Loisel profita que son mari dormait, avec un des attachés du ministère elle appela un fiacre qui les emmena dans une ville aux alentours de Paris. Ils entrèrent dans un hôtel de très haute gamme. Ils réservèrent une chambre pour y passer la nuit dans le dos de M Loisel. Ivre, Mme Loisel n’était pas consciente de ce quelle faisait. Au ministère, son mari se réveilla brusquement, étonné de ne pas voir sa femme auprès de lui. Il appela un fiacre à son tour pour rentrer car il pensait que sa femme était partie sans le réveiller. Mathilde, pendant ce temps là, passait la plus belle nuit de sa vie en compagnie de son amant !

Mais ce que ne savait pas Mathilde, c’est que le cocher qui les avaient emmenés à l’hôtel se révéla le même que celui qui avait emmené son mari. Pendant la route le cocher révéla tout à M Loisel. donc le mari demanda immédiatement au chauffeur de changer de direction et de se diriger vers l’hôtel où étaient sa femme et son rival. Arrivé à destination, il se dirigea vers la réception pour s’informer du numéro de la chambre où était Mme Loisel, c’était la chambre deux cents trois…

Il courut à la chambre et força la porte. Il entra brusquement et trouva sa femme surprise allongée dans un lit de soie à coté du ministre endormie, il cria des injures envers les deux compagnons, les réveilla et quitta la chambre les larmes au yeux. Il laissa sa femme en pleurs se rendant compte de ce qu’elle avait fait!