Category Archives: C

C comme Conseil en pagaille

Un  cahier de bain avec un maillot de textes                                                          Une pochette en or avec une bague de feuilles                                                  Une porte en mer avec un bateau d’entrée                                                          Des lunettes de colle avec un tube de soleil                                                        Des boucles de chien avec des pattes d’oreille                                                  Un stick de ville avec un hôtel à lèvres                                                                    Un pot de nuit avec un papillon à bonbon                                                              Une brosse d’eau avec une bouteille à dents                                                        Un  bac de correspondance avec un un carnet à jouets                                  Des cheveux de classe avec un conseil en pagaille

C comme Chocolat, Couronnes, Coca et Canapé

Nous aimons : les couronnes de tulipes fraîches, le chocolat, parler avec nos amis partout, le coca qui vient de sortir du frigo,  les sensations fortes, jouer au volley, les belles poésies, rigoler, aller chercher le lait à la ferme, chasser des pokemons, manger des chips, passer de bons moments en famille, regarder Netflix dans le canapé, participer à des festivals, faire des anniversaires surprises…

Nous n’aimons pas : la nourriture de la cantine, le roquefort, les personnes qui nous prennent la tête, quand notre téléphone se décharge,  quand nos petits frères nous embêtent, le lundi, que nos proches oublient notre anniversaire, rater un épisode de notre série, la télé réalité, qu’on nous embête quand on est fatigué, rester dans le noir, quand notre mère nous fait la tête,  les a priori, les préjugés,  rater la sieste…

avec Martin

C comme Couronnes, Chocolat, Coca et Canapé

Nous aimons : les couronnes de tulipes fraîches, le chocolat, parler avec nos amis partout, le coca qui vient de sortir du frigo,  les sensations fortes, jouer au volley, les belles poésies, rigoler, aller chercher le lait à la ferme, chasser des pokemons, manger des chips, passer de bons moments en famille, regarder Netflix dans le canapé, participer à des festivals, faire des anniversaires surprises…

Nous n’aimons pas : la nourriture de la cantine, le roquefort, les personnes qui nous prennent la tête, quand notre téléphone se décharge,  quand nos petits frères nous embêtent, le lundi, que nos proches oublient notre anniversaire, rater un épisode de notre série, la télé réalité, qu’on nous embête quand on est fatigué, rester dans le noir, quand notre mère nous fait la tête,  les a priori, les préjugés,  rater la sieste…

avec Noor

 

C comme Clown dans la mais…

J’étais assis tranquillement sur mon canapé en train de regarder la télé quand soudain je reçois un appel.
– Oui, allo, bonjour, j’ai vu votre annonce de babysiting.
– Oui. Quels sont vos horaires ?
– Pouvez-vous venir à 21h30 ce soir ?
– Oui, à ce soir.
J’arrivai devant la porte, un couple m’ouvrit en me disant :
– Bonsoir, c’est vous le babysitter ?
– Oui, où est l’enfant ?
– En fait, c’est un bébé, il a 1 an.
– Ok.
– Voici les instructions : où sont ses vêtements, à quelle heure il doit prendre son bain. Bon, on va vous laisser pour faire connaissance, JE T’AIME mon bébé d’amour et bonne soirée monsieur.

Le couple parti, je regardais la télé quand soudain le bébé se mit à pleurer. Je montai le réconforter, je lui changeai sa couche, je redescendis aussitôt. Deux minutes plus tard, le bébé se remit à pleurer, je remontai et je remarquai une poupée de clown taille adulte. J’eus des frissons car j’avais l’impression que la poupée était en train de m’observer. J’appelle  le couple.
– Oui allo, bonsoir, c’est Jean le babysitter : je peux changer la poupée de clown de place ?
– Non, surtout, ne touchez à rien, à aucune poupée. Bonne soirée, je vous laisse. 
J’étais vraiment mal à l’aise, je regardais les infos et je reçus un appel du couple qui me disait.
– Jean, prenez le bébé et partez de la maison!!
– Non, c’est bon ne vous inquietez pas. 
Je raccrochai et soudain je me souvins que  j’avais  vu aux infos qu’un tueur en série se cachait dans une poupée  de clown, je courus vers la porte, elle était fermée, j’avais  le bébé  dans les bras, je décidai d’appeler le couple.
– oui, allo, il y a un tueur dans la mais… BIP BIP.

C comme Carnet du temps

Une voiture en bois avec une table de course.

Un marin du dimanche avec un chauffard d’eau douce.

Un oiseau à gousset avec une montre de proie.

Une main de linotte avec une tête de fer.

Un agent de plomb avec un soleil de police.

Le chien de la République avec le Président du voisin.

Un pot en citron avec une glace en carton.

Une tasse à papier avec un crayon à café.

Une console de fruits avec des épluchures de jeux vidéo.

Un emploi de correspondance avec un carnet du temps.

H comme Hargne du vide

La peur de partir avec l’envie de mourir                                                   
La joie d’un décès avec la tristesse de vivre                                             
La confiance d’un râteau avec la violence d’une personne
L’effroi d’une pensée avec le plaisir de l’oubli
La honte d’aimer avec le besoin de ta vie
L’envoûtement de réussir avec le désir d’un amour                                         
Le stress d’une blessure avec la douleur d’une demande                             
L’inquiétude de parole avec l’absence d’une attente           
La hargne du vide avec la sensation du vaincu
La méfiance d’un jour avec l’espoir d’autrui

C comme Cahier de triomphe

Un tube de chevet avec une table de colle

Un animal de soleil avec des lunettes de cirque

Un sac à repasser avec un fer à dos

Un sapin d’oreilles avec une boucle de Noël

Un trou de couleur avec un crayon de mémoire

Un match de cheval avec une queue de foot

Un livre d’orange avec un jus de poche

Un calendrier du Bengale avec un tigre de l’avent

Un feu de secours avec une trousse de forêt

Un cahier de triomphe avec l’arc de texte

Ç comme Ça va

Ce jour là, avec la classe nous étions en cours d’histoire géographie. Nous étions en train de copier le cours sur la nuit du 4 août 1789. Avec Thomas, mon voisin de classe,  nous parlions discrètement et je finis par dire : « oui bon ça va !  » et là ! Inès, qui était placée devant moi, se retourna et dit :  » oui et toi ?  » Sur le moment, je n’ai pas vraiment compris cette blague .

Puis, en y repensant, j’ai compris la blague d’Inès et je me mis à éclater de rire avec Thomas.

Le professeur nous remarqua mais ne dit rien puis, quelques minutes plus tard, le calme était revenu.

C comme Colonie de vacances

C’était dans une colonie, je me souviens, j’avais 10 ans. Les animateurs avaient proposé d’aller faire du jet-ski. Comme je ne savais pas ce que c’était, j’ai dit que je ne voulais pas en faire. Donc je suis resté dans ma chambre avec un copain. Comme nous n’avions rien à faire, nous nous sommes ennuyés pendant 2 heures. Quand la colonie fut terminée, quelques jours plus tard, chez moi, j’ai cherché sur internet ce qu’était le jet-ski. Quand j’ai su, j’ai été énervé après moi de n’avoir pas accepté d’en faire. Depuis, j’y repense parfois et je regrette.