All posts by tiffany.alexandre

D comme Déguisement

Aujourd’hui on était en récréation et, avec mes amis, nous étions en train de parler de notre cours d’anglais de demain. Il faut nous déguiser. Mes amis ont une multitude d’idées. Moi, je n’en ai aucune. Il y a deux thèmes : le premier, s’habiller en noir et le second, en personnage de film. Moi je fais partie du groupe qui doit venir en noir. Alors je ne sais pas en quoi me déguiser. Lundi, je suis déjà venue en personnage de film qui faisait peur, alors c’est le vide… Mais je reste positive en me disant que je peux trouver une idée.

A comme Alexandre

Dans les années 18.., mon ancêtre Paul Alexandre a été retrouvé sur le palier d’une porte, orphelin. Une fois adopté, on lui a donné comme nom de famille Alexandre car il a été trouvé un 22 avril. Le 22 avril était la Saint Alexandre. Peu de temps après, j’ai appris qu’à l’époque quand on trouvait un enfant orphelin, son nom de famille était le prénom du Saint  du jour où on le trouvait. Le nom de famille Remy était souvent donné aux enfants remis à l’assistance publique, comme Philipe Remy dans la nouvelle de Maupassant, le papa de Simon.

L comme Lunettes

Aujourd’hui, à la récréation du matin, j’étais avec mes amies : elles avaient des colliers de fleurs et une paire de lunettes de ski pour leur présentation d’accro gym.

Alors pour m’amuser, j’ai pris la paire de lunettes et je l’ai mise avec un collier de fleurs et, mes amis et moi, nous avons beaucoup ri.

B comme une Belle Vie

Elle partit vers quatre heures du matin, mais le ministre la retint, et lui demanda si elle voulait bien le suivre dans son bureau. Mathilde se demandait bien ce qu’il lui voulait. Pendant ce temps-là, Monsieur Loisel dormait dans un petit salon désert avec trois autres messieurs dont les femmes s’amusaient beaucoup.

Mathilde arrivée dans le bureau, le ministre lui fit une déclaration d’amour qui donna une idée à Mathilde. Elle accepta sa déclaration pour mener à bien son plan. L’idée de Mathilde était simple ! Elle allait avoir tout ce qu’elle désirait en restant avec le ministre, y compris de l’argent, mais bien sûr elle allait prévenir son mari Monsieur Loisel. Elle lui confia son idée et son mari la valida car elle semblait heureuse et il voulait éviter toute tristesse avec elle.

Une semaine s’écoula et Mathilde alla au ministère pour commencer son plan en lui demandant une foule de bijoux de valeur inestimable, des nouvelles toilettes,  de l’argent d’un montant de 25 mille francs pour un voyage avec lui. Le ministre accepta avec joie et décida de partir un mois plus tard avec l’argent, ses nouveaux bijoux et ses toilettes.

Le plan achevé, un mois plus tard, Mathilde quitta le ministre sans aucune explication. Le ministre était ruiné et détruit par la tristesse que Mathilde avait laissée derrière elle. Elle retourna au près de son mari, joyeuse, enthousiaste et radieuse sans se soucier de la peine qu’elle avait causée au ministre.

Elle acheta un nouveaux logis et construit une toute nouvelle vie avec son mari qu’elle aimait par dessus tout.

avec Léa