All posts by lea.grondin

C comme un Croissant de neige avec une boule de lune

Un repas de mai avec le mois de famille

Un soleil de prison avec  une porte d’été

Un sac de fourrure avec un manteau de voyage

Une boule de lune avec  un croissant de neige

Une statue de France avec la boulangerie de glace

Un immeuble d’automne avec une feuille en feu

Un sapin de fleurs avec un pot de Noël

Un feu de correspondance avec un carnet de cheminée

Une voiture de café avec une tasse de courses

Une serviette en or avec une montre en papier

Une maison de conserve avec une boîte de brique

Une paire de vitrage avec des doubles lunettes

Un pull d’oreille avec une boucle d’homme

Le renne de gouttière avec un chat de Père Noël

Une galette de luxe avec une maison de roi

Le stade de signalisation avec un panneau de  France

Un ordinateur de soleil avec des lunettes de  bureau

Un animal de mon voisin avec  le chien de  la ferme

Un sceau de courses avec une liste d’eau

Une selle d’équitation avec une tenue de  cheval

 

avec Emma

A comme Amie

Un jour, sur la place nationale, une nouvelle patinoire fut installée alors je medis que je pourrais y aller avec une amie.  Je lui proposai de venir et, bien sûr, avec plaisir, elle accepta. On se retrouva à la patinoire ; la musique était tellement forte qu’on s’entendait à peine parler. On loua nos patins et nous nous dirigions vers la piste jusqu’au moment où on s’arrêta sur un  côté de  barrière  de la patinoire, mon amie voulait me dire quelque chose mais je n’entendais rien avec la musique alors je me  dis que ce n’était pas très important et  que je n’avais pas besoin d’y prêter attention. On continua à s’amuser et à patiner jusqu’au moment  où elle s’évanouit en plein milieu de la patinoire. Les gens s’arrêtèrent net avec la musique et moi je la regardais impuissante. L’ambulance  arriva et les ambulanciers l’emmenèrent à l’hôpital. Je me rappelai quand  je l’avais appelée pour l’inviter, elle m’avait dit qu’elle avait quelque chose à me dire de très important, qu’elle ne se sentait vraiment pas très bien mais qu’elle viendrait pour moi une dernière fois.
Et c’est là qu’à la porte de chez moi j’ai vu deux ambulanciers qui  m’ont dit  que mon amie était atteinte d’une très grave maladie. Elle a tenu de toutes ses forces mais elle est morte ce matin .