M comme Mardis soirs

Devant le gymnase, après l’entraînement de Viet Vo Dao, il est tard, je tombe directement sur le camion de pizza. L’odeur de fast-food vient me mettre l’eau à la bouche. Une vieille dame que je vois tous les mardis avec son vieux chien passe devant moi. Elle me sourit, je la regarde partir. La nuit tombée, la rue de Paris est pratiquement vide et j’aime cette sensation de solitude.

Il reste  encore quelques personnes sortant du travail et attendant leur bus. Je les observe et m’amuse à trouver leurs métiers : un homme du trentaine d’années en costume, il doit certainement travailler à la banque, ce monsieur avec sa grosse veste et sa mallette, lui, doit certainement être prof, il est sans doute resté plus longtemps à son école pour corriger ses copies et… oh ! ce vieux monsieur qui n’a certainement plus l’âge de travailler . J’attends que le feu passe au vert en continuant mon jeu. Je vois à ma droite les dernières lumières des boutiques des galeries s’éteindre, seuls Monoprix et Mcdonald restent allumés.

Dans la  rue de Conflans, le vent froid d’hiver vient glacer la transpiration qui était restée chaude jusque là. Il y a cet homme, le sourire aux lèvres, certainement content de retrouver sa femme et sa fille.

Devant la synagogue, comme tous les mardis soirs, il y a ce vieux monsieur qui fume sa cigarette, accoudé sur les barrières qu’a installées la mairie après les alertes attentats en France. Sur ma droite, se trouve le Francash qui vient tout juste d’ouvrir. Le pont en face de moi ne bouge plus d’un pouce ; à cette heure-ci, il n’y a plus de passage.

Je vois la lumière de mon salon allumé et j’espère que ma mère va m’annoncer que ce soir c’est sushi. En attendant que ma musique se termine, je compte le nombre d’appartements qui sont encore allumés… mais apparemment mes voisins sont tous vieux. Le grillage qui d’habitude est recouvert de feuilles se retrouve nu à cause de cette hiver glacial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *