L comme Lampadaire

Il est solitaire et donne un air triste. Il éclaire la rue comme le soleil éclaire le monde, avec sa lumière jaune.  A chaque fois que je le vois, il me fait réfléchir, il me fait me perdre dans mes pensées. Sa couleur marron me fait penser à des choses drôles auxquelles je n’aurais jamais pensé auparavant. Il est tellement grand qu’à force de lever la tête pour le  regarder, il me donne mal au cou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *