S comme Sourire

Elle n’avait rien de différent des autres. Mais pour moi, c’était justement cette banalité qui la rendait particulière. Je me souviens : quand j’étais petit,  je la voyais tous les jours sans m’en rendre compte. C’est seulement après qu’elle a disparu de ma vue que je me suis rendu compte de son existence. Elle était très timide et la pauvre ne possédait qu’un seul œil, et c’était en ouvrant sa grande bouche qu’elle laissait passer les chanceux qui possédaient la voiture et  « la clé magique ».

Un jour, une voiture la percuta et lui brisa toutes ses dents qui la protégeaient des intrus ne possédant pas cette « clé magique ». Mais la pauvre s’en est retrouvée démunie et ainsi plusieurs personnes ont violé son intimité. Cela l’a rendue vraiment triste au point où son œil jaune qui s’illuminait à chaque fois qu’elle baillait ne brilla plus. Il fallut plusieurs mois pour que la malheureuse retrouve son sourire éclatant.

Depuis,  cette porte de garage a été changée, je la trouve moins joyeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *