M comme Métal

Je suis dans les rues de Marugame, au Japon. Je me promène en observant les rues et j’arrive à ma destination.

Devant la grande boîte de métal, qui ne bouge pas mais qui attend, elle observe les gens passer et partir.

Moi, quand je sors, c’est pour la voir, je l’observe aussi : ses nombreux boutons verts clignotant de partout, mais parfois rouges !

A l’intérieur, elle est froide, remplie de promesses.

Quand j’ai fini de l’observer, je fais glisser deux pièces et j’appuie sur un bouton.

Je prends la boisson et je pars sans laisser de trace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *