N comme Noor

Mardi, je parlais avec Noor. Il était question d’un travail important à faire à deux. Le problème, c’était que j’étais complètement distraite car mon chat, qui ne mangeait plus rien, avait une consultation chez le vétérinaire le soir, alors je ne l’écoutais pas vraiment. Mon vocabulaire se limitait à : « Oui », « d’accord », « Bien sûr », « OK », « Pas de problème »… Juste avant de partir, elle me dit ces mots : « N’oublie pas surtout ! »… Impossible de savoir ce qu’il ne fallait pas oublier.

Peu de temps après, j’étais en stress, des sueurs froides coulaient sur mon front. J’aurais voulu lui demander ce qu’il ne fallait pas oublier, mais on ne se connait pas très bien et Noor est très à cheval sur le travail. Je ne devais pas lui demander, je craignais qu’elle se mette en colère. Je cherchais de toutes mes forces le peu de choses que j’avais entendues mais en vain…

Une fois rentrée chez moi, j’ai regardé dans mon agenda les devoirs à faire et sur la page de Jeudi, je trouve : Faire l’affiche en Anglais, P.S: ne pas oublier d’aller à la bibliothèque avec Noor à quatorze heures cinquante. Ouf ! Le rendez-vous n’est pas passé !

Depuis, je fais en sorte de ne pas être distraite… ce sera difficile à tenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *