T comme Tache

C’était pendant les vacances, j’étais en Corée du Sud avec ma mère et, ce jour-là, nous avions décidé de nous balader dans Séoul, la capitale. Le matin, nous nous sommes baladés dans un palais et aux alentours de 13 heures, nous avons pris notre déjeuner dans une rue où se trouvaient plein de restaurants.

En sortant du restaurant, un homme me bouscula et je me cognai le dos contre un mur dont la peinture était encore fraîche. Tout de suite, je montrai mon dos à ma mère en lui demandant si mon pull était taché. Ma mère pouffa en me disant qu’il y en avait partout sur mes vêtements. Je savais que ma mère était une grande blagueuse et donc je pensai que j’avais seulement une petite tache et que je nettoierais cela en rentrant à la maison le soir-même.

L’après-midi, nous nous sommes retrouvés au Lotte World Mall, un des plus grands centres commerciaux du pays et je sentis plein de regards se poser sur moi. Rapidement, je n’y prêtai plus attention car je pensais que les gens étaient intrigués de voir un métis avec des cheveux frisés, pensée pas très intelligente je l’avoue.
Je continuais de me balader avec ma mère quand un couple de touriste passa et explosa de rire en arrivant à notre hauteur. Je ne m’en rendis même pas compte tellement j’étais concentré sur le restaurant de gaufres en face de moi.

Le soir, après être rentré, fatigué d’avoir autant marché la même journée, je me suis douché et, en sortant de la douche, détendu, je ramassai mes vêtements en boule au sol pour les mettre à laver. En découvrant l’état de mon jean et de mon pull, je me mis à rire bêtement, mon pull qui devait être blanc, étais gris et de la peinture noire avait coulé tout le long de mon dos jusqu’à mon jean. Alors, toujours avec un sourire niais aux lèvres, je repensais à tous ces gens que j’avais croisés dans ma journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *