E comme Enlèvement

Elle partit vers quatre heures du matin. Elle chercha un fiacre pour rentrer chez elle. La femme entra la première dans le fiacre qui démarra sans le mari. Le chauffeur avait vu la rivière de diamants autour du cou de Madame Loisel : il était en réalité un kidnappeur. Il lança ses chevaux à toute vitesse et Monsieur Loisel ne put les rattraper.

Le mari alla porter plainte pour l’enlèvement de sa femme bien aimée. Pendant ce temps-là, la femme angoissée essayait de sortir du fiacre mais la porte était bloquée. Le kidnappeur s’arrêta car ses chevaux étaient à bout de souffle et n’étaient pas loin de rompre avec la vie.  Elle réussit à casser la porte et partit en courant mais le kidnappeur la vit et la poursuivit. Puis il la rattrapa et lui arracha la parure, il s’enfuit.

Après une heure d’attente, les chevaux se remirent debout et Mme Loisel prit le fiacre et rentra chez elle. Sur le chemin du retour, elle découvrit dans le fiacre l’identité du kidnappeur. Elle partit directement à la maréchaussée .

Un mois plus tard, le kidnappeur revint dans la ville et la maréchaussée l’arrêta. Le kidnappeur dut rembourser la parure de 36.000 francs qu’il avait perdue. Mme Loisel alla chez Mme Forestier, qui lui révéla que la parure était fausse. Ainsi Madame Loisel garda-t-elle garda l’argent et fut-elle heureuse jusqu’à la fin de ses jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *