A la maniére de Prevert

Une boule à rayures avec une chaussettes de neige

Une table de chevet avec une lampe à langer

Une lampe à dos avec un sac à huile

Une chambre à mâcher avec un chewing-gum à coucher

Une feuille d’ongles avec des ciseaux de papier

Un champ d’eau avec une bouteille de blés

Un baume de bain avec une serviette à lèvres

Une coupe de dents avec une brosse à vainqueur

Un stylo de Londres avec un voyage à plume

Une table à l’envers avec un pull de ping-pong

 

à la manière de Prévert

Des chaussures à café avec une machine de randonnée

Des lunettes d’ordinateur avec un clavier de vue

Une paire de verres avec une table en chaussettes

Un moulin du Bengale avec tigre à vent

Un soleil d’Alaska avec une montagne de Miami

Un fer de brouillon avec un cahier à lisser

Des trousses de neige avec un bonhomme de secours

Des yeux de confiture avec un pot de lynx

Une tablette de velours avec une écharpe en chocolat

Une maison en Formule 1 avec un conducteur de pierres

Une moto de Cro-Magnon avec un homme de cross

Un pétale de baseball avec une batte de rose

 

 

 

Le tatou

Le tatou ayant cloué

sur son dos sa carapace

s’en va au bistrot d’en face

à la belote jouer

 

à son cou, élégant, noué

un foulard de soie dépasse

jovial, sûr de lui, bonasse

voilà ce que le tatou est

 

le tatou tate sa tatin

on joue tati à la télé

tatum au juke-box, o tatou

 

t’as tout l’air d’un tatou, t’as tout:

tétous, tutti, tout! t’as ton teint

t’es tatoué, mais, tatou, que t’es laid!

A votre tour, écrivez un poème sur une allitération.

bienvenus

Chers élèves;

D’après Raymond Queneau, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est donc en lisant qu’on devient liseron et en écrivant qu’on devient écriveron!

C’est ce que je vous propose au travers de ce blog: ici

vous essaierez, hésiterez, suerez, réfléchirez, progresserez

vous vous exercerez, entrainerez, défierez, amuserez

vous bafouillerez, manipulerez, écrivaillerez, rimaillerez, jouerez

Au plaisir de vous lire…