le double de moi

Contrairement à ce que vous pourrez croire , mon double n’est pas en tout points semblable à moi.

Il est dans l’ensemble , beaucoup moins bien que moi.

Moi par exemple je suis grande, belle , forte ; lui, il est minuscule, horrible, faible et parait malade. J’ai la peau douce et nette , lui il a la peau boutonneuse et sèche. J’ai les cheveux très doux, dorés et lisses, ce qui met mon visage en valeur. Lui il a les cheveux gras, emmêlés ce qui est loin de le mettre en valeur! Je suis aventurière, sociable, très bavarde , je n’ai peur de rien je ne me laisse pas faire. Mon double, lui,  est timide, il n’aime pas parler aux autres, il ne sort jamais de chez lui , il est naïf et a peur de tout!

 

Le double qui ne sert à rien

Contrairement à ce que vous pourriez croire, mon double
n’est pas en tous points semblable à moi.
Il est, dans l’ensemble, beaucoup moins bien que moi.
Moi, par exemple, je suis grand, beau, intelligent ; lui, il est
petit, laid, stupide. J’ai des cheveux noirs et lisses, un bouc dont
je prends bien soin. Lui, il a le cheveu gras et ondulé et une
barbe et des sourcils en broussaille. Je suis sympathique et
honnête, alors que lui, il est soupçonneux et il n’est pas digne de
confiance, comme un mauvais camarade de classe toujours prêt à
copier et à rapporter.
En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, ces
deux êtres – moi et lui, lui et moi- qui vivent collés l’un à l’autre,
ces deux êtres n’ont pas le même âge ! Moi, j’ai toujours mes
quatorze ans, alors que lui il en a quarante et un ! Je suis un
jeune homme : lui, c’est un homme qui est plus proche de ses
soixante ans et de sa mort que de sa jeunesse et de sa
naissance. Bien qu’encore jeune, il est devenu – comment dirai-
je ? Vieux, oui, vieux, voilà le mot.
Comme il voudrait être aussi jeune que moi, il essaye
toujours de m’imiter, d’être drôle et beau. Moi, de mon côté,
comme je suis plus mature et intelligent que lui, je n’en tiens pas
compte. Alors il se vexe, je l’ignore, nous n’en finissons pas.